Accueil » Droit du Travail Salarié » Evolution de la relation de travail » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Evolution de la relation de travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


CDD CADRE

Visiteur

Le 04-07-2022 à 11:00

Bonjour, Bonjour, au 1er juin, j'ai été embauché par un établissement hôtelier avec des termes bien précis décrit au contrat de carde. Il s'agissait d'une création de poste en tant que assistant de direction. Mon Embauche avait pour but de relancer la restauration principalement, mais aussi d'être force de proposition du fait de mes compétences en informatique, gestion et communication. Hors dès le début, on m'impose des horaires, on m'attribue des tâches qui s'apparentent plus à des taches d'employés normaux, et qui plus est on m'impose la surveillance d'adolescents hébergés à l'hôtel (asso 1901) pendant les repas et début de soirée au bar. Je me suis retrouvé devant des employés qui refusaient d'accomplir les tâches que je leur demandais, ce faisant ma directrice changeait constamment de "projet" me donnant de nouvelles taches qui dérogent toutes a ce qui a été décrit précisément dans mon contrat. Aussi, nous étions en perpétuel conflit, et pour mettre fin au cdd de 2 mois, celle-ci m'a proposé une fin de contrat anticipé par les deux parties.

 Ma question est la suivante, avait-elle le droit de me faire un CDD, sachant qu'il n'en avait jamais été question durant nos échanges préliminaires ?

Puis-je attaquer pour non-respect du contrat?, car dans les faits elle se servait de moi pour remplacer du personnel sur des postes d'employé normaux, m'empêchant ainsi de faire les taches prévu à mon contrat. 
Merci de votre réponse

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 04-07-2022 à 18:37

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Pour une création de poste , votre embauche aurait du se faire en CDI et non en CDD de 2 mois 
    et si vos échanges préliminaires avaient évoqué un CDI, je ne vois pas pourquoi vous avez accepter de signer un contrat CDD de 2 mois 

    Contester maintenant le bien fondé de ce CDD tout comme la nature des taches confiées qui diffèrent de celles mentionnées dans le contrat ne pourrait se faire qu'en saisissant le conseil de prud'hommes mais autant dire que cela va vous coûter plus cher que le faible gain à attendre à l'issue d'une procédure compliquée qui nécessitera l'assistance d'un avocat spécialisé en droit du travail 
    Membre

    Le 04-07-2022 à 18:50

    Je pensais utiliser ma protection juridique pour cela. Tellement de points sortent du droit dans cet établissement.... J'avais bcp d'espoir ce poste collait parfaitement à mes multiples compétences... De fait je subit un énorme préjudice. La rupture d'un commun accord fait suite à une de ces propositions qui était de ne plus venir travailler et me mettre congé sans solde lol
    Membre

    Le 04-07-2022 à 18:51

    Pour info j'ai commencé le 1er juin mais signé le contrat le 10 d'où ma surprise et la mise devant le fait accompli
    Moderateur

    Le 05-07-2022 à 08:46

    OUI je comprends et la signature tardive d'un contrat CDD est de plus en plus fréquente ...et ce depuis que l'article L 1245-1 du code du travail a été modifié en 2017

    Désormais , la signature du contrat au-delà de 48 heures suivant l'embauche n'entraine plus la requalification automatique du contrat en CDI mais peut faire l'objet d'une procédure prud'homale pour demander des dommages et intérêts limités à 1 mois de salaire 

    Autant dire des clopinettes au regard de la complexité des procédures prud'homales qui en découragera plus d'un ...

    Très sincèrement , il vaut mieux en rester là -  Vous perdriez votre temps et votre argent

    (les employeurs le savent bien et ne se privent plus de bafouer les lois quand il savent que le risque financier est quasiment nul )

    A noter que la rupture d 'un commun accord du CDD peut se faire dans la minute .. Il suffit de signer tous les deux un document de rupture d'un commun accord dont vous trouverez un modèle sur le Net  (cette rupture ouvre droit à la prime de précarité est est assimilée par Pole ploi à une perte involontaire d'emploi )

    J'aime beaucoup moins l'abandon de poste suggéré par l'employeur qui n'est pas nécessaire du tout et qui pourrait se traduire par un départ volontaire auquel l'employeur ne s'oppose pas  (pas de prime de précarite et problème avec Pole emploi par la suite)  A EVITER absolument 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Evolution de la relation de travail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page