Accueil » Droit du Travail Salarié » Evolution de la relation de travail » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Employeur impose une démission de CDD pour accéder à un autre CDD

Visiteur

Bastien33 2020-03-18 14:43:16

Bonjour,

Dans la société où je travaille actuellement, j'ai eu un accrochage avec mon employeur en Septembre 2019. En effet, à cette époque, j'étais en cdd depuis 12 mois (renouvellé une fois déjà) et ce dernier devait arriver à échéance mi Décembre 2019. Cela dit j'ai souhaité postuler sur un poste différent en Septembre 2019 au sein de la même entreprise.

Les entretiens passés et suite à la confirmation des managers concernant ma nouvelle Embauche, un entretien visio avec l'assistante des Ressources Humaines et ma future manager (à cette époque) a été organisé.
L'assistante RH m'a exliqué que je n'avais d'autre choix que de démissionner pour accéder au nouveau poste, m'assurant que je n'avais pas d'autre choix et que l'entreprise ne pouvait pas proposer mieux pour ma nouvelle embauche. Dans ce cas elle m'a indiqué que je perdrais mon ancienneté dans la boite (1 an) et également ma prime de précarité.

Ne voyant aucune autre solution et étant sans conseil exterieur, j'ai accepté de démissionner en précisant bien dans ma lettre de démission que "comme convenu ensemble, je présentais ma lettre de démission du poste X afin d'accéder au poste Z." 

Qu'en est-il de la demande de l'employeur? Est-ce légal de demander à un employé de démissionner pour accéder à un autre poste en CDD? J'ai toutes les preuves videos et écris qu'il faut pouvant mettre l'employeur en confrontation (qui de plus est déjà dans le colimateur de l'inspection du travail).

D'avance, merci beaucoup pour vos conseils et retours.
Prenez soin de vous,
Bastien

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    milou27 Le 18-03-2020 à 17:35

      + 1000 messages


    Bonjour
    Qu'en est-il de votre situation aujourd'hui  (?)
    .
    D"un point de vue légal, on ne peut pas démissionner d'un CDD sauf pour reprendre un CDI
    Visiteur

    Bastien33 Le 18-03-2020 à 18:00

    Bonjour Milou27,

    merci pour votre retour.
    Depuis la date de Septembre/Octobre 2019 lors du changement de post vers le poste Z, je suis toujours en poste et mon CDD arrive à échéance le 17 Avril très exactement. 
    Deux jours avant la première allocution du Président concernant le stade 3 du Covid-19 j'ai appris qu'un plan social allait être mis en place et environ 40 personnes ne verront pas leur CDD renouvelé, je fais parti de ce groupe de départ. 

    Mon employeur a pris les devants et, via mon manager, m'a fait passé l'info que mon variables serait revu à la hausse en fin de trimestre (fin Mars) pour compenser ce qui avait été fait dans le passé (demande de démission). 
    Le fait que mon employeur me propose une compensation sans que je lui demande quoi que ce soit m'interpèle et me fait dire que ce qui a été fait est vraiment limite niveau légal et que cela pourrait leur porter préjudice.

    Merci pour vos retours,
    Bastien
    Moderateur

    milou27 Le 18-03-2020 à 18:36

    Tant que vous ne connaitrez pas le montant de la compensation annoncée , difficile de dire si vous subissez ou non un préjudice
    .
    Et vous devez vous doutez qu'à l'heure actuelle , les procédures à venir pour faire valoir ses droits auprès du conseil de pru'hommes sont difficilement maitrisables au vu des innombrables infractions au droit du travail en lien avec la grave crise sanitaire actuelle .
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Evolution de la relation de travail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés