Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Evolution de la relation de travail » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Harcèlement moral

Visiteur

Dutillet 2019-09-11 09:45:34

Bonjour,

 Bonjour 

J'ai été victime de harcèlement au travail et pendant mon arrêt pour accident du travail, j'ai été plus ou moins forcée à démissionner, et depuis j'ai complètement perdu confiance en moi et mes capacités et ça se ressent dans ma tentative de réorientation professionnelle

Je souhaiterais saisir les prud hommes mais j'ai du mal à écrire mon dossier de peur que ce soit classé sans suite.. Même si quelques personnes sont prêtes à témoigner, la partie adverse serait capable de produire de faux contres témoignages et j'en passe... Mais je ne peux pas laisser ça comme ça ils m'ont cassées physiquement et surtout moralement.

Cordialement 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Dutillet Le 11-09-2019 à 09:57

      < 10 messages


    Pour être plus précise 

    J'étais à temps partiel dans l'equin 
    Ça a commencé par des '' tu ne fais pas assez d heures, faut que tu travailles plus.. '' 
    Puis ensuite réflexions devant les clients 
    Puis critiques dans mon dos pour me faire sortir de mes gonds 
    Tentatives de prises de tête devant les clients (j essayais de lui faire entendre que ce n'était ni le moment ni l'endroit) 
    Propos déplacés, accusations de vol 
    J'ai eu un accident, on m'a accusé de profiter et faire du faux, et là la pression a été de pire en pire.. Refus de rupture conventionnelle, je souhaitais me réorienter professionnellement car mon état de santé post accident m'empêchait de reprendre mon poste tel quel, j'ai fini par démissionner pour changer de travail

    LE pire c'est que tout ça était de la part de la femme de mon employeur, lui a fait l'autruche et m'a déjà proposé de l'espèce pour supporter sa femme... '' je sais qu'elle n'est pas facile et que tu es sous payée pour la charge de travail que tu fournis'' par exemple... Il a essayé de me faire une deuxième tentative de rupture conventionnelle, mais à mal constitué le dossier et à fini par faire volte face. J'ai encore des affaires à récupérer la bas et il ne répond plus à mes appels, c'est du matériel qui coûte cher en plus... 

    Au final je me rends compte que je n'ai plus du tout confiance en moi, je doute de tout, j'ai peur de chacune des réactions de mes supérieurs, au point de ne plus en dormir là nuit parfois... C'est invivable, sans compter les séquelles physiques de mon accident (rien à voir avec ma demande mais ça fait bcp chez le même employeur...) 
    0
    + -
  • Moderateur

    Zen Maritime Le 11-09-2019 à 10:00

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Vous dites "j'ai été plus ou moins forcée à démissionner". Plus, ou moins ? C'est difficile d'obtenir la requalification d'une démission en rupture aux torts de l'employeur si vous ne pouvez montrer que vous avez été manifestement poussée à la démission. Et d'autre part sans avoir jamais dénoncé les agissements de harcèlement pendant la période où vous les subissiez. Ce que je veux dire c'est qu'il est toujours plus difficile après coup de rassembler des preuves, même les témoignages tendent à s'émousser avec le temps.

    Avez-vous pris contact avec un syndicat ? C'est de leur mission de vous accompagner pour faire valoir vos droits.

    cordialement
    zen maritime 
    Membre

    Dutillet Le 11-09-2019 à 10:33

    Merci de votre réponse 
    Elle fanfaronnait partout en disant qu'elle me g orcerzit à démissionner car hors de question que je touche des indemnités avec une rupture conventionnelle 
    Mais je n'ai pas la preuve ni le témoin pour ça, fou le terme plus ou moins 
    Dans le domaine équin on n'est pas syndiqués 
    Au moments des divers faits, j'avais reussi à faire un minimum de médiation interne, étant donné que je travaillais avec des animaux, ma conscience professionnelle me poussait à continuer et à faire face intelligemment à ses agissements à elle, quand ce n'était plus suipportable j'en parlais à mon patron, son mari. Mais bon au final ça n'a jamais rien arrangé à long terme. Mais je suis détruite, et pour ça, elle a gagné  j'ai démissionné car je n'en pouvais plus des rumeurs qu'elle faisait remonter avec son fils que j'étais une simulatrice ou je ne sais quoi, j'ai des lésions réelles mais pour eux c'est d u faux, avant de finir par péter les plombs avec ça, j'ai essayé de tourner la page en me recyclant dans autre chose.



    Après il y a d'autres choses ou ils n'étaient pas reglos, mise à dispo d'un logement non déclaré, ducoup j'ai quitté ce logement et ça aussi m'a été plus que reproché 
    Conduite forcée d engins non sécurisés et sans formation 
    Les heures je ne les compte plus mais ça je mets ça sur ma conscience pro 
    Combien de fois elle a voulu, ss prétexte que je vi aius dur place, que je me déplace pour me veto la nuit ou à 21h.... Bref j'en passe c'est un tout, mais eux Ils dorment sur leurs deux oreilles...

    Quand j'ai voulu récupérer mes affaires sur rdv, j'ai envoyé des personnes de confiance et n'y suis pas allée sur conseils des gendarmes, elle, elle à été agressive, son mari n'etait pas au courant ni du rdv ni de la démission (tt était envoyé en recommandé à son nom à lui...) et ça a fini que son fils a agressé physiquement deux personnes (compte rendu hôpital et plaintes à l'appui....)
    Vous voyez le genre ? 
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Evolution de la relation de travail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page