Accueil » Droit des affaires » Propriété intellectuelle, web & NTIC » Forum

Forum Droit des affaires

Forum Propriété intellectuelle, web & NTIC

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


divulgation d'adresse mail personnelle

Visiteur

boboondroog Le 24-05-2015 à 21:36

Bonjour,

Suite à une formation (DPC), la RH avait pour mission d'envoyer à tous les participants un questionnaire. Pour cela, elle s'est servie de nos adresses mail perso mais n'a pas utilisé la copie cachée et a inscrit les adresses en destinataires simples.
De fait, les autres participants ont mon adresse mail perso et moi j'ai la leur.
Parmi ces participants, il y en a avec qui j'ai un différend professionnel, et cela m'ennuie que ces gens là aient mon adresse perso.
La RH a-t-elle fait une faute en divulguant mon adresse mail ?

merci pour vos réponses

 


Répondre au sujet

Attention : les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées. Si vous êtes victime d'un litige et avez besoin d'agir immédiatement, vous pouvez résoudre votre litige en ligne ou faire appel à un avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Alainverce Le 25-05-2015 à 11:19

      + 1000 messages


    Bonjour.
    Oui, effectivement, mais que voulez-vous y faire maintenant ? 
    Membre

    boboondroog Le 25-05-2015 à 12:01

    merci pour votre réponse.

    Ce qui m'intéreresse, c'est la faute, par la résolution de cette faute. Je n'ai jamais été embêté mais si il y a vraiment faute, comme vous le répondez, je vais m'en servir. Merci 
    Membre

    boboondroog Le 25-05-2015 à 14:20

    licencié pour relation de travail difficiles avec me collègues cadres, à qui je faisais part qu'ils faisaient des petits erreurs qui avaient des conséquences sur mon travail et sur celui des gens que je manageais Leur avocate invoque que j'ai un ego surdimensionné, ça vous évoque quoi ça, par exemple?
    Moderateur

    Alainverce Le 26-05-2015 à 08:06

    "Leur avocate invoque que j'ai un ego surdimensionné, ça vous évoque quoi ça, par exemple?"
    Je sais pas, je ne suis pas psy...
    Et ça m'étonnerait que ça intéresse les Prud'hommes qui, je vous le rappelle à nouveau, vont juger le motif de votre licenciement et pas les états d'âme ou les qualificatifs lancés par chacun... 

    Afficher les 5 commentaires

    0
    + -
  • Membre

    boboondroog Le 25-05-2015 à 11:59

      < 10 messages


    Merci pour votre réponse,

    peu de temps après j'ai été licencié et j'ai saisi les Prud'hommes pour licenciement abusif.
    Mon dossier est prêt mais c'est un élément à rajouter important supplémentaire pour montrer l'incompétence des gens avec qui je travaillais.
    J'ai été licencié pour avoir mis en exergue quelques dysfonctionnements....et ça n'a pas plu aux gens concernés dont cette RH. 
    Ce qui m'intéresse, c'est qu'il y a eu faute de sa part....une fois de plus. Et d'ailleurs elle a fait une relance 2 mois après pour avoir le retour de ces questionnaires, mais j'avais été licencié entre temps, donc je n'avais même pas à faire parti des destinataires puisque je ne faisais plus parti de l'entreprise. 

    merci 
    Moderateur

    Alainverce Le 25-05-2015 à 13:55

    Comme vous le dites, ce sera un élément de plus, mais les Prud'hommes vont surtout regarder le motif de votre licenciement.
    N'espèrez pas trop que cette erreur joue. 
    Membre

    boboondroog Le 29-05-2015 à 20:39

    ok merci,

    je pensais que puisque les délais n'étaient pas respectées, leur argumentation contre mon dossier était irrecevable, ce qui signifie que suite à la lettre de licenciement, il y avait ma contre argumentation pour saisir les prud'hommes et puis plus rien, donc que je gardais le dernier mot. Donc pour résumer, au tribunal, il y a mon dossier, mais aucune possibilité pour l'avocate de mon ex-employeur de tenter de démonter mon argumentation.
    Moi j'avais un délai pour remettre à mon ex-employeur mon dossier pour contester mon licenciement. Si je ne l'avais pas respecté, j'imagine qu'il ne m'aurait pas été possible de saisir les prudh'ommes.
    Je trouve bizarre que leur avocate ne soit pas contrainte à la même chose.

    Mais merci 
    Moderateur

    Math64 Le 29-05-2015 à 21:05

    Juste une chose, so vous n'avez pas d'avocat ou défensuer avec vous, vous avez 95% de vous faire défoncer pour une simple question de procédure...
    Aller seul devant les tribunaux sans une solide culture juridique est quasi sucidaire... 

    Afficher les 5 commentaires

    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page