Accueil » Droit de la Santé - Droit Médical » Responsabilité du professionnel » Forum

Forum Droit de la Santé

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Codage cim 10

Visiteur

Mattut 2019-05-29 22:51:56

Bonjour ! 
Infirmier dans un service hospitalier de psychiatrie il nous ai demandé de participer à la cotation des actes d'après la cim 10 en cotant y compris des diagnostics médicaux sans que le patient soit vu par le psychiatre, ne rentrons nous pas dans le cadre de la pratique illégale de la médecine par la pose  d'un diagnostic.
Merci de votre réponse... Ma hiérarchie est très (trop) rassurante et je ne sais donc pas à qui m'adresser.
Cordialement 

Répondre au sujet

Attention : les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées. Si vous êtes victime d'un litige et avez besoin d'agir immédiatement, vous pouvez résoudre votre litige en ligne ou faire appel à un avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 30-05-2019 à 13:12

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Je peux vous rassurer, cette codification (plutôt que cotation) sert pour l'essentiel à renseigner des fichiers informatiques à des fins de statistiques hospitalières et d'épidémiologie.

    Juste pour exemple, si quelqu'un envisageait un jour de faire une thèse dans votre service sur la question de la fréquence des passages à l'acte suicidaire dans les épisodes dépressifs sévères, selon qu'il y a ou non des symptômes psychotiques associés, il va demander à ressortir les dossiers codifiés F32.2 et F32.3 (32.30 - 32.31)

    Beaucoup de non-médecins utilisent cette classification (CIM) pour convertir un diagnostic en code, notamment les bio-informaticiens, bio-staticiens, assistants de recherche...

    cordialement
    zen maritime
    Visiteur

    Mattut Le 31-05-2019 à 00:39

    Merci pour ces précisions. 
    Moderateur

    Zen Maritime Le 31-05-2019 à 00:59

    A noter que la 11e révision (CIM 11) qui a été publiée en 2018 vient d'être officiellement validée ce mois-ci. Elle existe à présent entièrement au format électronique mais n'est pas encore traduite en français. Il va s'écouler à mon avis encore un peu d'années avant qu'elle n'entre dans les pratiques.

    Si j'en parle, en fait, c'est parce que pour la première fois cette version 11 incorpore le burn out, dans une section sur les troubles associés au travail et au chômage. Avec une définition assez précise, qui pourrait influencer prochainement les demandes de reconnaissance en maladie professionnelle.

    Cela intéresse les soignants, n'est-ce pas, dont on sait l'exposition à des conditions de travail pouvant mener à l'épuisement.

    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    Mattut Le 31-05-2019 à 01:08

    Mon inquiétude étant qu'il ne s'agit pas juste de retranscrire un diagnostic établit par un médecin mais de posé le diagnostic et le retranscrire.
    Le texte sur la pratique illégale de la médecine précise bien que le fait de poser un diagnostic sans être médecin est illégal. 

    Afficher les 4 commentaires

    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page

Publicité

Autres thèmes associés


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés