Accueil » Droit de la Santé - Droit Médical » Responsabilité du professionnel » Forum

Forum Droit de la Santé

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Orthopédistes orthesistes

Visiteur

Tiouvibi 2019-06-22 03:02:51

Bonjour,

 Je voudrais un renseignement fiable au sujet de la reglemerégleme encadrant les orthopédistes.

Un orthopédiste-orthoptiste est réputé concevoir, adapter sur mesure des prothèses ou vêtements orthopédiques.
Certes, des cas de corruption ont été cités: le fabricant de protheses propose au chirurgien privé un pot de vin si celui-ci prefere toujours telle marque.

Cependant, l'orthopediste en cabinet est lui meme prescripteur. Imaginons un orthopédiste qui déclare travailler en partenariat avec un fabricant spécialisé dans les ortheses pour telle maladie spécifique. Imaginons aussi que ce meme orthopédiste soit en fait proprietaire ou ait des interêts financiers chez le fabricant. Est-ce un conflit d'intérêt ? En effet, il prescrit toujours le matériel de  sa propre société. Ou alors onsidere-t-on que l'orthopediste faitt son travail de conception pour le patient? Merci d'avance de vos réponses.


Répondre au sujet

Attention : les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées. Si vous êtes victime d'un litige et avez besoin d'agir immédiatement, vous pouvez résoudre votre litige en ligne ou faire appel à un avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 27-07-2019 à 16:49

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Tout d'abord, pour employer les bons termes, il convient de distinguer d'un côté le chirurgien que l'on appelle chirurgien orthopédiste (spécialiste de la chirurgie des os et des articulations), et de l'autre côté l'auxilliaire médical que l'on appelle prothésiste-orthésiste qui fabrique un appareillage sur mesure.  

    Maintenant, au sujet de votre question, si ce que vous décrivez se fait au détriment du libre choix du patient, non seulement il y a ce que l'on appelle coalition d'intérêts mais c'est à la limite du compérage, interdit par l'article R4127-23 du Code de la Santé Publique.

    Par compérage il faut comprendre ce qui procède d'une entente privée (autrement dit en coulisses) entre médecins ou entre médecins et autres personnels de santé, ne garantissant plus la stricte indépendance de ces professionnels, et ce en vue de tirer des avantages communs au détriment du patient. Cela peut être le cas si le patient n'est plus en situation de choisir librement le fabricant de son appareillage (prothésiste-orthésiste), l'endroit où il veut l'acheter, et que le prescripteur le lui impose par intérêts personnels.

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page

Publicité

Autres thèmes associés


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés