Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit de la Santé - Droit Médical » Responsabilité du professionnel » Forum

Forum Droit de la Santé

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


TENTATIVE DE SUICIDE ET MISE EN DANGER D'AUTRUI

Visiteur

Anto16 2019-11-16 00:08:23

Bonjour, je me permets de vous écrire pour avoir une réponse à une de mes problématiques.

Mon frère de 21 ans a fait une tentative de suicide le 12 octobre en avalant des médicaments. Il a été relâché le lendemain matin après que le psychiatre lui ai donné l'accord de rentrer chez lui accompagné. Il a reproduit le même schéma dans la nuit du 13 octobre au 14 octobre et le psychiatre la renvoyé chez lui car il ne désirait pas être hospitalisé le lendemain matin. Les résultats des deux prises de sang sont négative car il a pris une forte quantité d'antidépresseur et cet antidépresseur n'est pas identifiable par une prise de sang (il y a deux catégories d'antidépresseur et l'anti dépresseur en question ne faisait pas partie de la catégorie identifiables).
De nouveau, il refait une TS le 14 octobre vers 00h30, à son arrivé le médecin ne lui as pas fait de prise de sang et lui a donné 15 minutes pour partir après avoir attendu environ 30 minutes dans le sas d'acceuil pour l'enregistrement au sein de l'unité. Cependant, il avait consommé une grosse quantité de médicaments (il a un lourd passé psychique connu des services psychiatrique en plus d'un suivi continue par le CMP de proximité) il a vécu des traumatismes durant l'enfance. Mon frère a dû rentrer à pied chez lui en faisant 4km et son historique gps Google maps affiche bien le trajet hôpital domicile qu'il a fait en 1h30 pour 4km. Arrivé à son domicile, il a pris sa voiture et a décidé de vouloir mettre fin à ses jours, il a foncé dans un arbre. Heureusement, mon frère était légèrement blessé donc rien de grave puis a été de nouveau transféré à l'hôpital par la suite. (La voiture n'est plus utilisable et complètement déformée et cassée).
Il a par la suite fait la demande d'être hospitalisé en psychiatrie où il y subit encore des soins.
Cependant, il souhaitais porter plainte contre l'hôpital pour mise en danger d'autrui mais après récupération de son dossier médical que j'ai pu lire avec son accord, nous nous sommes aperçus que le médecin avait indiqué sur le contrendu je cite "après un interrogatoire entre Mr X et docteur Y, le patient avoue n'avoir pris aucun médicament, il est donc décidé qu'il rentre à son domicile". Cependant, aucune prise de sang n'a été réalisé, deuxièmement il avait bien consommé les médicaments indiqués lors de l'appel des urgences. Je précise aussi que le service des urgences de notre hôpital de proximité est très mal réputé. Je voulais savoir quels étaient mes recours ?

PS : parcours psy avec plusieurs tentatives de suicides dans l'année par medicamentation et plusieurs hospitalisation en psychiatrie, il souffre de trouble Borderline.

Merci beaucoup pour votre aide.

 


Répondre au sujet

Répondre Répondre

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page