Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Salaire » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


chômage confinement en INTERIM

Visiteur

cvrn 2020-04-28 08:26:55

Bonjour,
Au mois de mars l'agence INTERIM m'a obligé à prendre des jours de congés pendant la période de confinemenent, a t'elle le droit ?
Aussi l'entreprise ayant reprit sont activité début avril, mais demandait aux salariés de venir travailler sur la base du volontariat, et l'agence INTERIM m'a fait du chantage en me disant que j'étais obligée de reprendre ou bien de me mettre en congés sans solde. A t'elle le droit de m'imposer les congés sans solde, ou doit ele continuée à me payer en chomage partiel ?
Merci pour vos réponses

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 28-04-2020 à 08:39

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Les entreprises de travail intérimaire peuvent demander à bénéficier du dispositif d'activité partielle pour leurs salariés intérimaires (chômage partiel) à condition que leur(s) client(s) arrête(nt) les contrats (contrats de mise à disposition) = perte d'activité.

    Mais est-ce le cas (?) puisque vous dites qu'il y a eu reprise d'activité en avril.

    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    cvrn Le 28-04-2020 à 09:13

    voici la phrase qui était mise sur le courrier :" Nous faisons donc appel dans un premier temps à des volontaires pour venir travailler dans les conditions évoquées ci-dessous, avec un planning de redémarrage adapté (Annexe 2)."Nous n'étions donc pas obligés de reprendre, donc pouvions nous rester en chomage partiel, ou l'agence interim peut nous imposer des congés sans solde.
    Moderateur

    Zen Maritime Le 28-04-2020 à 09:25

    Je n'ai pas la réponse, mais ce que je suppose c'est qu'une agence de travail intérimaire n'a pas les moyens de vérifier si les conditions d'emploi et/ou le travail sur certains chantiers répondent aux exigences sanitaires. Est-ce que l'entreprise cliente applique bien les consignes de sécurité vis-à-vis de l'épidémie, l'agence d'intérim n'en sait rien. D'où j'imagine l'appel à reprendre sur la base du volontariat, afin de se décharger de la responsabilité d'avoir exposé contraints et forcés des salariés non consentants (?)

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Salaire & Rémunération 2020 ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page