Accueil » Droit de la Famille - Divorce » Droit des Successions » Forum

Forum Droit de la Famille - Divorce

Forum Droit des Successions

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Fiscalité d'un contrat d'assurance vie souscrit après 70 ans

Visiteur

Le 24-04-2022 à 19:02

Bonjour,
Ma Maman est décédée récemment et elle avait souscrit en 2017, elle avait 83 ans, à un contrat d'assurance vie. Nous sommes 2 héritiers (mon frère et moi-même), il y a 72000 sur le contrat. J'ai compris que nous devrions payer des impôts sur cette somme, après abbattement de 30500 . Pourriez-vous SVP, me dire à combien s'élèveront les sommes à verser à l'administration.dans l'attente de vous lire je vous souhaite uen agréable journée.
Bien cordialement.
Phil2207

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 24-04-2022 à 21:09

      + 100 messages


    On ne peut pas répondre. Cette somme après abattement de 30500 s'ajoute à l'actif net successoral. Ce n'est pas un impôt indépendant des droits de succession. Or on ignore tout de la valeur de votre héritage... Donc tout aussi bien vous n'aurez rien à payer parce que même avec l'assurance-vie, vous restez dans l'abattement successoral de 100000, ou bien vous allez payer 20% parce que vous êtes dans la tranche marginale des 20% pour les droits de succession. Sauf erreur de ma part.
    Visiteur

    Le 24-04-2022 à 23:15

    Bonsoir Rambotte,
    Effectivement, vous avez raison, vous n'avez pas tous les éléments. La dévolution successorale a été prononcée et le notaire nous a réglé à chacun une somme inférieure à 2000 ?. Il ne reste donc plus que cette assurance vie à solder.
    Dans l'attente de vous lire.
    Bien cordialement.
    Phil2207.
    Membre

    Le 25-04-2022 à 14:00

    Il ne s'agit pas de savoir quelle somme en numéraire le notaire vous a réglé, mais de quelle valeur patrimoniale vous avez hérité. Quand on hérite d'un bien immobilier, le notaire ne vous règle pas une somme en numéraire... Vous devenez propriétaire du bien immobilier, et vous ne recevez aucune somme.

    Mais admettons que votre mère n'avait que quelques menues liquidités, disons environ 4500?. Dans ce cas après paiement des frais de notaire (acte de notoriété...), disons qu'il restait environ 4000? à vous partager, 2000? chacun. Vous n'avez aucun droit de succession à payer sur 2000? hérités.

    Et même en tenant compte du contrat environ 72000?, auquel on retranche l'abattement 30500?, soit environ 42000?, votre part taxable devient 2000? + 42000? = 44000? environ, largement inférieure à votre abattement successoral de 100000?. Vous n'êtes donc toujours pas soumis aux droits de succession.

    En revanche si l'hypothèse est fausse, à savoir que votre mère possédait quelques liquidités, mais aussi un bien immobilier, le montant hérité + votre part taxable du contrat peut dépasser l'abattement de 100000?.

    Notez aussi qu'il ne s'agit pas que de la valeur du contrat, mais aussi des primes versée (le contrat a pu voir sa valeur augmenter ou diminuer).

    Le I de l'article 757B du CGI dit que "Les sommes [...] dues [...] par un assureur, à raison du décès de l'assuré, donnent ouverture aux droits de mutation par décès suivant le degré de parenté existant entre le bénéficiaire à titre gratuit et l'assuré à concurrence de la fraction des primes versées après l'âge de 70 ans". Les "sommes dues", c'est la valeur du contrat. Elles comptent pour les droits de successions à concurrence des primes versées. Donc si la valeur du contrat est supérieures aux primes versées, on ne tient compte que des primes versées. Si la valeur est inférieure, on tient compte de la valeur du contrat.

    Et c'est sur ce montant qu'est ensuite appliqué l'abattement de 30500?, comme expliqué au II du 757B qui dit que "L'ensemble des sommes [...] visées au I dues à raison du ou des contrats conclus sur la tête d'un même assuré fait l'objet d'un abattement global de 30500?".
    Visiteur

    Le 25-04-2022 à 17:59

    Merci Rambotte pour m'avoir accordé un peu de votre temps.
    Pour votre information, nous sommes dans le cas où Maman n'avait aucun bien immobilier seulement quelques liquidités et son assurance vie. Donc, j'ai ma réponse.
    Bonne fin de journée.
    Bien cordialement.
    Phil2207.

    Afficher les 5 commentaires

    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page