Accueil » Droit de la Famille - Divorce » Droit des Successions » Forum

Forum Droit de la Famille - Divorce

Forum Droit des Successions

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Quel régime matrimonial pour limiter les frais de succession

Visiteur

Le 28-06-2022 à 18:17

Bonjour,

Je vais me marier avec ma compagne - nous avons 2 enfants adolescents en commun.
Ma femme n'a pas de bien et je possède un patrimoine (appartement estimé à 650 000 euros).
Sous quel régime matrimonial faut il nous marier sachant que je souhaite (si je décède) que ma femme et mes enfants payent le moins de frais de succession possible ?
Quel régime choisir ou faut il faire un testament complémentaire ?
Merci

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 28-06-2022 à 20:04

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Il n'y a pas de frais de succession entre époux, et vos enfants ont à l'heure actuelle droit à un abatemment de 100 000 euros (par parent et par enfant).
    Je vous écris un petit scénario très simple (et très fictif).
    Si vous vous mariez sous le régime de la communauté des biens, et que votre appartement devient un bien commun, la moitié appartiendra à Madame.
    A votre décès, votre patrimoine sera donc de 325000. Disons que Madame renonce totalement à la succession au profit de vos enfants communs. Chacun de vos enfants héritera alors de 162 500 euros. L'actif net imposable (une fois l'abattement déduit) sera de 62 500 euros. A l'heure actuelle, cela donne 10 694 euros de frais de succession (par enfant).
    Et rebelote avec Madame votre épouse à son décès.

    Voici un simulateur de Droits de succession pour vous amuser avec différents scénarios :
    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R47789
    Une synthèse expliquant le calcul :
    https://www.impots.gouv.fr/particulier/questions/comment-dois-je-calculer-les-droits-de-succession


    A noter :
    - il y a une multitude de scénarios possibles (déjà parce que le veuf, si le défunt ne laisse que des enfants communs, a plusieurs choix) :
    https://www.notaires.fr/fr/donation-succession/succession/les-droits-du-conjoint-survivant
    - une donation au dernier vivant étend encore ces choix ;
    - il y a d'autres possibilité de transmettre son patrimoine en diminuant les droits de succession : donation avec ou sans démembrement, création d'une SCI pour transmettre des parts...
    - la législation peut évoluer ;
    - vous pouvez mourir avant votre épouse ;
    - économiser sur les droits de succession ne doit pas être une priorité absolue : sans parler d'accident, on vit de plus en plus vieux de nos jours et en général les dernières années de vie sont les plus onéreuses. Votre patrimoine va peut-être se réduire tout seul comme un grand, de sorte que vous n'aurez plus à vous soucier de "droits de succession".
    Prenez conseil auprès d'un notaire, il en faudra un pour faire un contrat de mariage le cas échéant. Les notaires s'y connaissent à la fois en succession et en régimes matrimoniaux, et la plupart d'entre eux font du conseil gratuit.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page