Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement & Rupture conventionnelle » Licenciement : Motifs et Procédures » Licenciement pour Motif Personnel » Licenciement pour faute grave ou lourde : tous vos droits » Faute Grave ou Lourde : que faire en cas de licenciement ?

Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Licenciement pour faute grave ou lourde : vérifier sa validité

La faute grave du cadre dirigeant

Dans une affaire, un cadre dirigeant, directeur produits et mise en marché, se voit reprocher par son employeur, son refus de préparer et de publier un démenti sur ses fonctions.

Le cadre prétend ne pas avoir opposé un refus systématique à son employeur, mais avoir accepté d'en débattre. L'employeur soutient qu'en vertu du lien de subordination, le salarié devait simplement exécuter l'ordre clair qui lui était donné, sans en débattre, et le licencie pour faute grave. Le cadre saisit alors le juge afin de contester son licenciement.

 

Les juges ont considéré que les faits reprochés ne constituaient pas une cause réelle et sérieuse de licenciement.

 






Actualisation

Depuis la décision du Conseil Constitutionnel du 2 mars 2016, le salarié licencié pour faute lourde a droit à une indemnité de congés payés.


Retour au dossier : Faute Grave ou Lourde : que faire en cas de licenciement ?


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés