Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement & Rupture conventionnelle » Licenciement : Motifs et Procédures » Licenciement pour Motif Personnel » Licenciement pour faute grave ou lourde : tous vos droits » Faute Grave ou Lourde : que faire en cas de licenciement ?

Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Licenciement pour faute grave ou lourde : vérifier sa validité

Pousser un salarié à la démission peut constituer une faute grave

Dans une affaire, une manutentionnaire a été licenciée pour faute grave, en raison de son comportement. Elle saisit les juges pour contester son licenciement et obtenir des dommages et intérêts.

 

La salariée estimait que l'employeur ne pouvait pas la licencier pour faute grave en raison de son refus de l'autorité, de ses difficultés relationnelles, et de son comportement difficile. Selon elle, ces motifs étaient trop généraux et insuffisants.

 

Les juges relèvent que, de manière récurrente, le comportement de la salariée était difficile à gérer, qu'elle refusait toute autorité, et que son comportement avait amené une autre salariée de l'entreprise à démissionner. Ils en concluent que le licenciement pour faute grave était justifié.

 






Actualisation

Depuis la décision du Conseil Constitutionnel du 2 mars 2016, le salarié licencié pour faute lourde a droit à une indemnité de congés payés.


Retour au dossier : Faute Grave ou Lourde : que faire en cas de licenciement ?


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés