Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement & Rupture conventionnelle » Licenciement : Motifs et Procédures » Licenciement pour Motif Personnel » Licenciement pour faute grave ou lourde : tous vos droits » Faute Grave ou Lourde : que faire en cas de licenciement ?

Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Licenciement pour faute grave ou lourde : vérifier sa validité

Propos grossiers : le licenciement est justifié

Dans une affaire, une salariée, agent de service hospitalier, a été licenciée pour faute grave. Elle saisit le juge. L’employeur justifiait le licenciement par les propos grossiers tenus par la salariée devant les patients. En effet, la salariée avait prononcé les mots : " tu es pénible, tu nous saoules, ça ne peut pas durer, ça commence à bien faire " " ton bras, ta jambe, on en a plein le cul " " tu te fous de ma gueule, tu ne vas pas nous demander les chiottes toutes les 5 minutes " A la fin du soin, " maintenant museau ! dodo " alors que la la mère du malade  avait entendu ces propos au moyen d'un téléphone mal raccroché.

La salariée estime que ses propos, bien qu’étant grossiers, étaient formulés dans le cadre d’une conversation entre deux membres du personnel ...




Actualisation

Depuis la décision du Conseil Constitutionnel du 2 mars 2016, le salarié licencié pour faute lourde a droit à une indemnité de congés payés.


Retour au dossier : Faute Grave ou Lourde : que faire en cas de licenciement ?


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés