Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement & Rupture conventionnelle » Licenciement : Motifs et Procédures » Licenciement pour Motif Personnel » Licenciement pour faute grave ou lourde : tous vos droits » Faute Grave ou Lourde : que faire en cas de licenciement ?

Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Licenciement pour faute grave ou lourde : vérifier sa validité

Faute grave : pas de pitié pour la mise en péril de la santé

Dans une affaire, une salariée engagée en qualité de garde-malade pour travailler auprès d’une personne âgée, a été licenciée pour faute grave pour avoir mis en péril la santé de la personne dont elle assurait la garde. Elle décide de saisir le juge pour contester son licenciement qu’elle considère abusif.

La salariée estime que le surdosage d’un médicament administré à la personne dont elle avait la garde ne justifie pas la qualification d’une faute grave. Elle a tenté de démontrer que même doublé, le dosage litigieux administré restait encore inférieur aux doses fixées pour une personne d’un tel âge. En outre, on l’accuse d’avoir créé un climat insupportable au sein de la maison de la personne malade. Pour contrer cette accusation, la salariée produit des attestations de ses anciennes collègues qui non seulement témoignent de ses grandes qualités professionnelles mais aussi de ses relations ...




Actualisation

Depuis la décision du Conseil Constitutionnel du 2 mars 2016, le salarié licencié pour faute lourde a droit à une indemnité de congés payés.


Retour au dossier : Faute Grave ou Lourde : que faire en cas de licenciement ?


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés