Accueil » Droit du Travail Salarié » Congés payés & spéciaux » Congé sabbatique, pour création d'entreprise ou sans solde » Congé sabbatique : ancienneté requise, sans solde, durée, lettre

Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Profiter d'un congé sabbatique

Congé sabbatique : le contrat est suspendu y compris pour la prévoyance

L'affiliation à un régime complémentaire de prévoyance peut être soumise à conditions.

Dans une affaire, un employeur a souscrit un contrat avec une institution de prévoyance, en vue de faire bénéficier les salariés d'une indemnisation complémentaire en cas de survenance des risques maladie, invalidité ou accident. Selon les clauses de ce contrat, la qualité d'affilié au régime complémentaire est retirée dans l'hypothèse d'une suspension du contrat de travail. Une salariée de l'entreprise a été en arrêt maladie à l'issue de son congé sabbatique. Elle s'est vu refuser, par l'institution de prévoyance, le versement des prestations prévues pour le risque maladie. Elle saisit le juge.

Les juges ont considéré que l'affiliation de la salariée au régime complémentaire de prévoyance était subordonnée à la reprise normale et effective d'un travail salarié. Or, les juges ont constaté que la salariée avait été en congé sabbatique, pendant ...





Retour au dossier : Congé sabbatique : ancienneté requise, sans solde, durée, lettre


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés