Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Gérer le départ et la mise à la Retraite

La mise à la retraite de façon brutale et vexatoire

Dans une affaire, un salarié avait discuté avec son employeur de sa mise à la retraite. Le salarié a été mis à la retraite par son employeur le jour même où il en remplissait les conditions.

Le salarié saisit le juge d'une demande de dommages-intérêts pour avoir été mis à la retraite de façon brutale et vexatoire.

 

Les juges ont relevé que le salarié avait fait l'objet d'une mise à l'écart à compter du moment où il avait discuté avec son employeur d'une éventuelle mise à la retraite.

De plus, les juges ont constaté que l'employeur avait signifié sa mise à la retraite au salarié le jour même où il remplissait les conditions et qu'il l'avait dispensé d'exécuter son préavis.

Par conséquent l'employeur a été condamné à payer des dommages et intérêts ...





Retour au dossier : Gérer le départ et la mise à la Retraite


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés