Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Droit d'alerte ou droit de retrait : quand et comment l'exercer ?

L’obligation de sécurité des salariés.

Tout salarié doit participer, selon ses moyens, à la prévention des risques en matière d'hygiène et de sécurité.
Les faits relatés ci-dessous se déroulent dans un secteur qui connaît les plus mauvaises statistiques : le secteur du BTP.
L'histoire : un salarié a été licencié pour faute grave car il a refusé à plusieurs reprises de porter le casque de sécurité obligatoire. Le salarié estime que le manquement aux règles de sécurité ne peut pas justifier un licenciement pour faute grave.
Ce qu'en disent les juges : la Cour de cassation rappelle qu’il incombe à chaque travailleur de prendre soin, en fonction de sa formation et selon ses possibilités, de sa sécurité et de sa santé ainsi que de ...




Actualisation

En cas d'usage abusif et injustifié du droit de retrait, le salarié s'expose non seulement à une retenue de salaire, mais aussi à une sanction. Attention donc à utiliser le droit de retrait à bon escient.


Retour au dossier : Droit de retrait & d'alerte au travail : comment les exercer ?


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés