Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Droit d'alerte ou droit de retrait : quand et comment l'exercer ?

Je peux refuser de venir travailler en raison du froid. Plusieurs réponses, une seule bonne réponse.

Plusieurs réponses :


* Faux, car l'employeur n'est pas responsable de la température qu'il fait sur le lieu de travail

* Vrai, car l'employeur doit systématiquement veiller au bien-être des salariés lorsqu'il fait froid

* Vrai, car le froid peut présenter un danger grave pour la santé justifiant le droit de retrait

La réponse correcte :

Le froid peut présenter un danger grave pour la santé justifiant le droit de retrait.


Vrai.

Lorsque le froid sur le lieu de travail place le salarié dans une situation telle qu'il a un motif raisonnable de penser qu'elle présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé, il peut alors exercer son droit de retrait, c'est-à-dire la possibilité d'arrêter le travail (1). Conditions ...




Actualisation

En cas d'usage abusif et injustifié du droit de retrait, le salarié s'expose non seulement à une retenue de salaire, mais aussi à une sanction. Attention donc à utiliser le droit de retrait à bon escient.


Retour au dossier : Droit de retrait & d'alerte au travail : comment les exercer ?


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés