Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Harcèlement moral au travail : comment bien agir et le prouver ?

Harcèlement et licenciement aux torts de l’employeur

Dans une affaire, un salarié, engagé en qualité d'agent de sécurité, adresse une lettre de démission à son employeur, avant de revenir sur celle-ci. Estimant avoir été victime de harcèlement moral, il demande au juge de requalifier sa démission en licenciement aux torts de l'employeur.

 

A l'appui de sa demande, le salarié fait valoir que l'employeur avait commis des erreurs graves et répétées dans le cadre de l'exécution du contrat de travail. Le salarié reproche notamment à l'employeur de lui avoir fait signer un nouveau contrat de travail inutile et de lui avoir notifié une rupture erronée de la période d'essai.

 

Les jugent constatent que ces faits laissent présumer l'existence un harcèlement moral. Sans preuve contraire apportée par l'employeur, les juges confirment les faits de harcèlement moral et la requalification de l'a ...




Voir la vidéo : Harcèlement moral au travail : que faire ?


Retour au dossier : Harcèlement moral au travail : que faire pour agir efficacement ?


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés