Accueil » Droit du Travail Salarié » Maladie & Santé au Travail » Inaptitude au travail : reclassement, inapte à tout poste et licenciement » Inaptitude au travail : que se passe-t-il ? Constat, reclassement, licenciement…

Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Défendre mes droits face à l'inaptitude et au licenciement

L’obligation de l’employeur de rémunérer le salarié dans le mois suivant la visite médicale de reprise.

L'histoire :

Un salarié s’est trouvé en arrêt de travail. A l'issue de deux examens, le médecin du travail l'a déclaré apte à la reprise mais en excluant le port de charges supérieures à 25 kilogrammes. Dans le cadre de son obligation de reclassement, l'employeur a proposé au salarié trois postes.
Cependant, le salarié n'a pas donné suite aux propositions faites par son employeur. Ainsi l’employeur n’a pas repris le paiement des salaires ni licencier le salarié.
Le salarié saisit la juridiction prud’homale afin d’obtenir le paiement de rappels de salaires et de diverses indemnités.


Ce qu'en disent les juges :

Si le ...





Retour au dossier : Inaptitude au travail : que se passe-t-il ? Constat, reclassement, licenciement…


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés