Accueil » Droit du Travail Salarié » Maladie & Santé au Travail » Inaptitude au travail : reclassement, inapte à tout poste et licenciement » Inaptitude au travail : que se passe-t-il ? Constat, reclassement, licenciement…

Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Défendre mes droits face à l'inaptitude et au licenciement

La nécessité de passer deux visites médicales et la faute de l'employeur

L'histoire :

Suite à un accident du travail, une salariée, employée en tant que vendeuse, est en arrêt de travail durant 5 ans. A l'issue de son arrêt, l'employeur invite celle-ci à passer la visite médicale de reprise. Le médecin du travail déclare alors la salariée définitivement inapte à son poste de vendeuse et précise qu'il n'y a pas lieu de prévoir une seconde visite médicale.
L'employeur procède alors au licenciement de la salariée en raison de l'impossibilité de procéder à son reclassement.

La salariée estime que la procédure de licenciement n'a pas été respectée. Elle saisit donc le Conseil de prud'hommes.



Ce que disent les juges :

Les juges rappellent qu'en principe, afin de faire constater l'inaptitude d'un salarié, l'employeur est tenu de faire pratiquer deux visites médicales.

Toutefois, un ...





Retour au dossier : Inaptitude au travail : que se passe-t-il ? Constat, reclassement, licenciement…


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés