Accueil » Droit du Travail Salarié » Maladie & Santé au Travail » Inaptitude au travail : reclassement, inapte à tout poste et licenciement » Inaptitude au travail : que se passe-t-il ? Constat, reclassement, licenciement…

Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Défendre mes droits face à l'inaptitude et au licenciement

Un salarié a pris acte de la rupture de son contrat de travail. Peut-il se rétracter ?

Dans une affaire, un salarié, employé en qualité de cariste magasinier, a été déclaré partiellement inapte à son poste de travail à l'issue d'une visite médicale de reprise.

Le salarié a informé son employeur, par courrier, qu'il prenait acte de la rupture de son contrat, reprochant à ce dernier de ne pas avoir adapté son poste de travail conformément aux recommandations du médecin du travail.

Suite à l'avis d'inaptitude du médecin du travail lors de la seconde visite médicale de reprise, le salarié a renvoyé un courrier à son employeur, lui précisant que le présent courrier annulait et remplaçait le précédent courrier et demandant à son employeur de tirer les conséquences de l'avis d'inaptitude.

Le salarié a été licencié pour faute grave. Il saisit le juge.

 

Dans cette affaire, les juges rappellent que ...





Retour au dossier : Inaptitude au travail : que se passe-t-il ? Constat, reclassement, licenciement…


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés