Accueil » Droit du Travail Salarié » Maladie & Santé au Travail » Inaptitude au travail : reclassement, inapte à tout poste et licenciement » Inaptitude au travail : que se passe-t-il ? Constat, reclassement, licenciement…

Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Défendre mes droits face à l'inaptitude et au licenciement

Accident du travail : absences injustifiées

Dans une affaire, un salarié engagé en qualité de maçon a quitté son chantier en se plaignant d'une douleur. Ce dernier a alors été placé en arrêt de travail pour accident du travail. Suite à ses première et seconde visites médicales, le salarié a été déclaré inapte temporaire puis, inapte définitif. Son employeur le licencie pour absence injustifiée et fausse déclaration d'accident du travail.

 

Le salarié saisit le juge pour contester son licenciement.

 

L'employeur produit, à l'appui de son licenciement, deux attestations témoignant du fait que le salarié licencié n'avait eu aucun accident du travail ainsi qu'un constat d'huissier établissant que l'intéressé effectuait, durant son arrêt de travail, des travaux sur le chantier de sa nouvelle maison.

 

Les juges constatent d'une part que l'employeur ne démontrait pas le caractère ...





Retour au dossier : Inaptitude au travail : que se passe-t-il ? Constat, reclassement, licenciement…


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés