Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Licencier un Salarié ou Rupture Conventionnelle : comment faire ? » Licencier pour Motif Personnel » Choisir un motif de licenciement » Licencier un salarié pour faute

Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Licencier un salarié pour faute : motif et procédure

Peut-on être licencié pour perte de confiance ?

L’histoire :

Une secrétaire, en contrat à durée indéterminée à temps partiel, s’était octroyée une augmentation à l'insu de son employeur. Ce dernier l’avait découvert et il avait procédé à son licenciement pour faute grave. L’employeur avait invoqué dans la lettre de licenciement une « perte de confiance ».

Pour la salariée il s’agissait d’un licenciement sans cause réelle et sérieuse et de ce fait son ex-employeur devait être condamné à lui verser des dommages-intérêts.

Ce qu’en disent les juges :

Les juges ont estimé que le licenciement été basé sur des éléments objectifs imputables au salarié. Ces éléments étaient bel et bien de ...





Retour au dossier : Licencier un salarié pour faute


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2018 JuriTravail tous droits réservés