Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Embaucher un Salarié » Recourir au Contrat à Durée Déterminée (CDD) » Mettre fin au CDD : rupture anticipée, fin de la mission, indemnité de précarité » Rupture du CDD : comment rompre de manière anticipée ? » Modèle(s) de Lettre(s)

Modèle(s) de Lettre(s) Rupture du CDD : comment rompre de manière anticipée ?

Lettre de convocation à un entretien préalable à une rupture anticipée du CDD pour faute grave

Dans quel cas utiliser ce modèle ?

Vous envisagez de rompre le contrat de travail d'un salarié embauché en CDD. En effet, celui-ci a commis une faute grave qui vous contraint à vous séparer de lui de façon anticipée.


Vous convoquez le salarié à un entretien préalable à une éventuelle rupture.

Télécharger

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Début du modèle

Dénomination sociale

Adresse

 

 

Nom, Prénom du salarié

Adresse

 

 

Fait à ……………... (lieu), le …………………….. (date)

 

 

Lettre remise en main propre contre décharge ou lettre recommandée avec accusé de réception

 

Objet : Convocation à un entretien préalable à une éventuelle rupture anticipée du CDD

 

Madame, Monsieur, 

Nous vous informons que nous sommes amenés à envisager une rupture anticipée de votre contrat à durée déterminée à votre égard, y compris pour faute grave.


En conséquence, nous vous convoquons à un entretien qui portera ...

Télécharger

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Notre conseil :

Même si la convocation à l'entretien préalable n'a pas à être impérativement envoyée par lettre recommandée avec accusé de réception, nous vous conseillons, pour des raisons de preuve, de tout de même procéder ainsi. En effet, ceci vous permettra ainsi de vous ménager une preuve en cas de contentieux futur, mais également de pouvoir donner une date certaine à la convocation à l'entretien préalable.

 

Nous vous conseillons également de ne pas faire figurer dans la lettre de convocation à l'entretien préalable des mentions laissant supposer que votre décision est déjà prise. En effet, l'entretien préalable est destiné à recueillir les explications du salarié et à permettre à l'employeur de revenir sur sa décision si les explications recueillies sur la faute justifient le retrait de la sanction. 


Les garanties Juritravail

  • Rédigé par des juristes
  • Constamment mis à jour
  • Téléchargement sécurisé
  • Garanti Satisfait ou remboursé

Autres thèmes associés




© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés