Accueil » Droit des affaires » Propriété intellectuelle, web & NTIC » INPI & OMPI » Marque : protéger & valoriser ses produits » Atteintes à la marque » Modèle(s) de Lettre(s)

Modèle(s) de Lettre(s) Atteintes à la marque

Lettre de mise en demeure : contrefaçon de marque déposée

4.0 (1 avis)

Dans quel cas utiliser ce modèle ?

Ce modèle de lettre, pourra être adressé par le titulaire exclusif des droits de propriété industrielle sur une marque à tout tiers qui se livre à une exploitation contrefaisante de ses droits préalablement à une éventuelle action en contrefaçon.

Télécharger

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Début du modèle

Dénomination sociale …………….
Nom et Prénom …………………………..
Adresse……………………………
Téléphone…………………………………..

Courrier à l'intention de :
Dénomination sociale
Nom et prénom du bénéficiaire
Adresse

A ……………… (lieu), le ……………….… (date)

 

Objet : mise en demeure de cesser toute exploitation contrefaisante de la marque…..

 

Lettre envoyée en recommandé avec accusé de réception

 

Madame, Monsieur,

 

Je vous adresse le présent courrier …….. (en ma qualité de titulaire, en ma qualité de représentant de la société titulaire [préciser le nom de la société]) des ...

Télécharger

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Notre conseil :

Préalablement à l'envoi de cette lettre, le titulaire de la marque devra se constituer la preuve certaine des exploitations qu'il condamne en faisant établir un constat d'huissier. Cela lui permettra de conserver trace des agissements illicites reprochés dans l'hypothèse d'un contentieux futur.

Si le titulaire des droits sur la marque n'est pas lui-même déposant ou cessionnaire de celle-ci, mais seulement licencié exclusif, il devra informer le donneur de licence des actes de contrefaçon qu'il a constatés et lui adresser, pour accord, le projet de courrier qu'il entend envoyer, préalablement à cet envoi, sauf stipulation contraire du contrat de licence.

Si le titulaire des droits est un licencié non exclusif, il devra informer le donneur de licence des agissements constatés. Il appartiendra au donneur de licence de lui indiquer si le tiers est autorisé par lui à procéder aux exploitations en cause. A défaut, il appartiendra au donneur de licence d'agir à l'encontre du tiers sauf stipulation contraire du contrat de licence.

Pour des raisons de preuve, envoyez votre lettre en recommandé avec accusé de réception.

Avis des internautes sur ce document

4.0 Note moyenne sur 1 avis

  • 4 Par Le 17-08-2016
    Parfaitement la qualité des documents été excellente et je remarque aussi le professionnalisme de vos juristes. Amitiés sincères.

Les garanties Juritravail

  • Rédigé par des juristes
  • Constamment mis à jour
  • Téléchargement sécurisé
  • Garanti Satisfait ou remboursé

Autres thèmes associés




30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés