Accueil » Actualité juridique » Maître Amandine BURATTINI » Actualité » Permis à 17 ans, boîte automatique, simulateur : les nouveautés de la rentrée

BURATTINI Cabinet B.A.A - Burattini Amandine Avocat Actualités et fiches pratiques de droit pénal et routier (permis de conduire, délit, accident, ...)


Permis à 17 ans, boîte automatique, simulateur : les nouveautés de la rentrée

Par Maître Amandine BURATTINI | 05-08-2019 | 0 commentaires | 127 vues


Deux nouveaux arrêtés du 16 juillet 2019 modifient certaines règles du permis de conduire. Ces nouveautés sont les suivantes :

I. Vous avez désormais la possibilité de passer l’épreuve pratique du permis à 17 ans.

Désormais, les jeunes qui suivront la conduite accompagnée pourront désormais passer l’épreuve pratique du permis de conduire dès l’âge de 17 ans.

Le premier arrêté du 16 juillet 2019 modifie les dispositions de l’arrêté du 20 avril 2019 fixant les conditions d’établissement, de délivrance et de validité du permis de conduire.
Cependant, en cas d’obtention du permis avant l’âge de 18 ans, ils devront attendre leur majorité avant de pouvoir conduire sans accompagnateur.

II. Le délai de conversion d’un permis obtenu sur boîte automatique en permis classique est réduit

Le délai a été réduit et passe désormais à 3 mois au lieu de 6.

Initialement, le permis qui avait été obtenu via une voiture à boîte automatique pouvait être transformé en permis classique (c’est-à-dire avec une boîte de vitesse manuelle) à l’issue d’un délai de 6 mois.

Le second arrêté du 16 juillet 2019 modifie les dispositions de l’arrêté du 14 octobre 2016 relatif à la formation des titulaires de la catégorie B du permis de conduire limité aux véhicules à changement de vitesse automatique pour des raisons médicales en vue de conduire des véhicules à changement de vitesses manuel relevant de cette même catégorie.

III. Le nombre d’heures pouvant être effectuées via un simulateur augmente

Il est désormais possible d’effectuer 10 heures de conduite sur simulateur au lieu de 5 heures auparavant.

Les objectifs seraient ainsi les suivants :

  • Réduire le coût du permis de conduire de près de 30% grâce à la réduction d’heures obligatoires à effectuer « sur route »,

  • Augmenter l’efficacité de l’heure de conduite en évitant des pertes de temps liées aux embouteillages dans les grandes villes.

Lire l'article complet

Contactez le Cabinet B.A.A - Burattini Amandine Avocat

Vos Réactions Réagir

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com




30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés

L'info vient à vous
Recevez gratuitement l'essentiel de l'actualité juridique de la semaine
Je m'inscris Ou je me connecte à mon compte