Accueil » Actualité juridique » Maître SANDRINE COHEN-SCALI » Actualité » Clause de non concurrence et contrepartie financière conventionnelle

Actualité du Cabinet SANDRINE COHEN-SCALI Cabinet inscrit au Barreau de GRASSE


Clause de non concurrence et contrepartie financière conventionnelle

Par Maître SANDRINE COHEN-SCALI | 19-10-2016 | 0 commentaires | 972 vues


La clause conventionnelle prévoyant une diminution de la contrepartie financière de l’obligation de non concurrence en cas de rupture de son contrat par le salarié est contraire au principe de libre exercice d’une activité professionnelle et à l’article L 1121-1 du Code du Travail.

La clause doit alors être réputée non écrite.

Néanmoins, la présence de cette disposition n’affecte pas la validité de la clause, qui  en l’espèce avait d’ailleurs été respectée.

Dans cette hypothèse, la clause n’est pas nulle, elle est valable, c’est seulement la disposition prévoyant la minoration de la contrepartie financière qui est réputée non écrite.

 

Par Sandrine Cohen-Scali

Avocat au Barreau de Grasse

 

Source : CC, 14 avril 2016, n° 14-29679

Contactez le Cabinet COHEN-SCALI

Vos Réactions Réagir

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com




L'info vient à vous
Recevez gratuitement l'essentiel de l'actualité juridique de la semaine
Je m'inscris Ou je me connecte à mon compte