Accueil » Actualité juridique » Maître Angélique Plouard » Actualité » les nouvelles modalités de rupture du contrat d'apprentissage

Actualité du Cabinet Angélique Angélique Plouard Cabinet inscrit au Barreau de DIJON


les nouvelles modalités de rupture du contrat d'apprentissage

Par Maître Angélique Plouard | 01-02-2019 | 0 commentaires | 534 vues


Le contrat d'apprentissage peut être rompu par l'une ou l'autre des parties jusqu'à l'échéance des quarante-cinq premiers jours, consécutifs ou non, de formation pratique en entreprise effectuée par l'apprenti.

Passé ce délai, le contrat peut être rompu par accord écrit des deux parties.

Sans accord et passé ce délai toujours, dans le cas d'une force majeure, faute grave de l'apprenti, inaptitude médicalement constatée, décès du Maître d'apprentissage, la rupture prend la forme d'un licenciement.


Dans le cas où au-delà des 45 jours, c'est l'apprenti qui sollicite la rupture en raison de manquements de l'employeur, il doit désormais saisir un médiateur.

Malgré l'éviction du Conseil de Prud'hommes dans cette dernière hypothèse, quid de la résolution des litiges liés à la rupture à l'initiative de l'employeur en cas d'échec du médiateur.


Contactez le Cabinet Angélique Plouard

Vos Réactions Réagir

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com




L'info vient à vous
Recevez gratuitement l'essentiel de l'actualité juridique de la semaine
Je m'inscris Ou je me connecte à mon compte