Accueil » Convention Collective » Instruments à écrire et industries connexes

Annexe Formation professionnelle Convention Collective Instruments à écrire et industries connexes

Complétez le formulaire pour consulter votre convention gratuitement et recevoir une alerte par email lors de sa mise à jour

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande d'inscription, de gestion de votre compte client, de statistiques et de prospection commerciale. Elles font l'objet d'un traitement informatique destiné au service client et au service marketing de Juritravail. Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

PDF - Télécharger la Convention Collective 3171

Convention collective Convention Collective 3171 en pdf 1.50 € TTC

Version PDF 2019

Votre convention à jour du 19/11/2019 :

  • Téléchargement immédiat et sécurisé
  • Grille de salaire en vigueur
  • Index clair et pratique
  • Contenus éditoriaux rédigés par des juristes :
    • Guide "pour lire efficacement sa convention"
    • 7 documents essentiels en droit du travail

 Télécharger

Livre - Commander la Convention Collective 3171

Convention collective Convention Collective 3171 année 2019 en livre 20,05€ TTC

Edition livre 2019 (PDF offert)

  • Livre plastifié, en format A5 (148.5 x 210 mm)
  • Livraison par Chronopost
  • 198 pages imprimées sur commande pour inclure les dernières mises à jour
  • Grille des salaires en vigueur
  • Version PDF en téléchargement immédiat incluse
  • Contenus éditoriaux rédigés par des juristes :
    • Guide "pour lire efficacement sa convention"
    • Les 10 idées reçues du droit du travail

 Commander


Annexe Formation professionnelle

Préambule
En vigueur non étendu (Le 12 Feb 1981)


Le présent accord a pour objet de préciser les orientations et les obligations inscrites d'une part dans la loi du 24 février 1984 portant réforme de la formation professionnelle continue dont les dispositions sont intégrées dans l'article L. 932-2 du code du travail et d'autre part dans l'avenant du 21 septembre 1982 à l'accord national interprofessionnel du 9 juillet 1970 sur la formation et le perfectionnement professionnels.

Les parties signataires considèrent que le développement de la formation continue, partie intégrante de l'éducation permanente, est une des conditions du maintien et du renforcement de l'industrie et de la compétivité des entreprises dont elle constitue un élément de gestion économique et social. La formation doit permettre aux salariés de concourir à cet objectif par leur meilleure adaptation à l'évolution des technologies que implique l'acquisition d'un savoir élargi.

La formation doit également contribuer à l'accomplissement des aspirations individuelles de manière à favoriser l'insertion professionnelle de chacun et ses possibilités d'évolution personnelle.

Il s'agit de donner progressivement au plus grand nombre de salariés une formation professionnelle complète couvrant la connaissance de plusieurs techniques. Cet objectif vaut aussi bien pour la formation initiale des jeunes que pour la formation professionnellle continue des salariés engagés dans la vie active. Elle doit favoriser la promotion sociale et la qualification des salariés ainsi que l'égalité entre les hommes et les femmes, sans distinction de catégories.

Les organisations signataires veilleront en particulier, lors de la définition des programmes de formation technique première et continue (par les instances publiques ou privées de la formation), à l'intégration d'éléments de formation générale.

Les parties signataires estiment d'autre part qu'une corrélation doit être établie entre les premières formations et la formation professionnelle continue.

Elles rappellent que le développement de la formation permanente doit résulter de l'initiative des entreprises, de l'initiative individuelle, des propositions et avis des instances représentatives et des organismes paritaires de la profession.


Mise à jour de la convention collective Instruments à Écrire

  • 16/07/2019 Fusion de la convention collective nationale des instruments à écrire et des industries connexes Arrêté du 23 janvier 2019 : Un arrêté d'extension portant fusion et élargissement de champs conventionnels est entré en vigueur le 1er février 2019.

    En application des dispositions de l'article L. 2261-32 du code du travail, il est procédé à la fusion de la convention collective nationale des instruments à écrire et des industries connexes. Le champ territorial et professionnel de la convention collective rattachée (la convention collective nationale des instruments à écrire et des industries connexes) est inclus dans celui de la convention collective de rattachement.
  • 10/06/2019 SALAIRES ET PRIMES AVENANT N° 44 DU 1ER JUIN 2018 : Un avenant relatif à la revalorisation des salaires minima applicables dans les entreprises soumises à cette convention collective, est entré en vigueur le 04 juin 2019.

    Cet avenant applique une nouvelle valeur du coefficient permettant de déterminer les salaires minima conventionnels pour les entreprises soumises à cette convention collective.
  • 29/01/2018 Revalorisation des salaires minima et de certaines primes Avenant du 19 Juin 2017 : Un avenant relatif à la revalorisation des salaires minima et de primes applicables dans les entreprises soumises à cette convention collective, est entré en vigueur le 27 Décembre 2017.

    Cet avenant instaure une nouvelle grille salariale fixant les montants revalorisés des salaires minima mensuels selon le coefficient de l'emploi des salariés de cette branche d'activité.

    L'avenant revalorise également les montants de l'indemnité de panier de nuit et de la prime d'ancienneté.
  • 18/11/2015 Salaires et primes Avenant n°42 du 1er juin 2015 : Une nouvelle grille fixant les salaires mensuels minima conventionnels des salariés de la branche est applicable.
  • 17/11/2014 Salaires minima Avenant n° 41 du 30 avril 2014 : Depuis le 1er mai 2014, une nouvelle grille fixant les minima conventionnels garantis des salariés de la branche est applicable.

    La base de calcul pour la prime d’ancienneté est revalorisée à 7,62 € et la valeur de l’indemnité de panier de nuit est fixée à 11,43 €.

    Par ailleurs, jusqu’au 1er mai 2015, il est prévu que les salariés cadres confirmés, positionnés au coefficient 1350 de la grille, perçoivent en plus de la garantie mensuelle de 3 045 € un minimum annuel garanti de 37 548 € brut toutes primes comprises.
  • 08/11/2012 Salaires minima et primes Avenant n° 39 du 26 avril 2012 : Depuis le 1er mai 2012, une nouvelle grille fixant les salaires mensuels minima conventionnels est applicable à l’ensemble des salariés de la branche. Cette dernière a été réévaluée le 1er octobre 2012.

    Concernant la prime d’ancienneté, cette dernière était fixée à 7,37 € depuis le 1er mai 2012 avant d’être réévaluée à 7,40 € depuis le 1er octobre 2012.

    Concernant la valeur de l’indemnité de panier de nuit, cette dernière était fixée à 11,06 € depuis le 1er mai 2012 avant d’être réévaluée à 11,09 € depuis le 1er octobre 2012.
  • 15/10/2012 Salaires minima et primes Avenant n° 39 du 26 avril 2012 : Depuis le 1er octobre 2012, une nouvelle grille fixant les salaires minima conventionnels est applicable aux salariés de la branche. La base de calcul pour la prime d’ancienneté des collaborateurs a été revalorisée à 7,37 € depuis le 1er mai 2012 puis à 7,40 € depuis le 1er octobre 2012.

    Par ailleurs, la valeur de l’indemnité de panier de nuit des collaborateurs a été revalorisée à 11,06 € depuis le 1er mai 2012 puis à 11,09 € depuis le 1er octobre 2012.

30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés