Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Modèle de Lettre de rupture de période d’essai d’un salarié en CDD

Vous n'êtes pas satisfait de la période d'essai d'un salarié ? Vous souhaitez mettre fin à son contrat ?

Rédigez votre lettre en ligne et obtenez un document juridique complet

Indiquez la date à laquelle vous avez recruté le salarié
Notez le poste que le salarié occupe
Spécifiez la durée du délai de prévenance
Précisez quand le salarié devra quitter le poste
Signez et envoyez la lettre

Télécharger la version word

Comment ça marche ?

Tout se fait en ligne, simplement et rapidement !


Répondez au questionnaire en ligne

Le formulaire est simple et rapide, tout se fait en ligne 

Votre lettre de rupture est créée automatiquement

L'ensemble de vos réponses est repris pour compléter le modèle de lettre.

Téléchargez votre lettre de rupture

N'oubliez pas de la signer avant de l'envoyer !


Je démarre la rédaction

Combien ça coûte ?

Pour créer votre lettre de rupture de la période d’essai d'un salarié en CDD

5,00 HT

Rédigé par Rédaction Juritravail

Mis à jour le 08/08/2019

Téléchargement sécurisé

Satisfait ou remboursé

Je démarre la rédaction

Ce que dit la loi

La période d'essai vous permet d'évaluer les compétences et qualités professionnelles du salarié, notamment au regard de son expérience, et se situe au commencement de l'exécution du contrat de travail.

Si le salarié ne donne pas satisfaction dans son travail, vous pouvez y mettre un terme sans avoir à respecter de formalité particulière et votre courrier n'a pas à être motivé, car vous disposez d'un droit discrétionnaire de mettre un terme à la période d'essai du salarié, à tout moment.

Si la période d'essai inscrite au contrat de travail est d'une durée au moins égale à 1 semaine, vous devez respecter un délai de prévenance dont la durée est fixée comme suit (article L1221-25 du Code du travail) :  

Durée de présence du salarié dans l'entreprise

Délai de prévenance à respecter

Inférieure à 8 jours

24 heures

De 8 jours à 1 mois

48 heures

De 1 mois à 3 mois

2 semaines

A partir de 3 mois

1 mois

 

Ce délai ne doit pas avoir pour effet de prolonger la période d'essai.

A contrario, lorsque la période d'essai stipulée au contrat est inférieure à 1 semaine, vous n'avez aucun délai de prévenance à respecter, sauf dispositions conventionnelles contraires.

Le saviez-vous :

Même si vous n'avez pas l'obligation de notifier au salarié la rupture de sa période d'essai par écrit, cela est vivement recommandé.

Nous vous invitons, pour des raisons de preuve, à envoyer ce courrier par lettre recommandée avec accusé de réception ou à le remettre en main propre au salarié contre signature.