Logo Juritravail

Concession , concessionnaire

Définition du terme Concession , concessionnaire

La "concession" est le contrat commercial conclu intuitu personae par lequel un commerçant indépendant dit "concessionnaire" se procure auprès d'un autre commerçant, fabriquant ou grossiste, dit le "concédant" des marchandises qu'il s'engage à commercialiser sous la marque du concédant ,lequel lui confère une exclusivité pour un temps et dans une ère géographique délimitée .

Il s'agit en général d'une exclusivité de vente.Mais des exclusivités se rencontrent aussi dans les contrats de fournitures et les contrats de prestations de services.

Texte tiré du site « www.dictionnaire-juridique.com » avec l'autorisation des auteurs

© Serge Braudo , Conseiller honoraire à la Cour d'appel de Versailles

et Alexis Baumann, avocat au barreau de Paris

Textes :

Code de commerce (nouv.) L.330-1 et s.
L. du 14 oct.1943.
L.n° 89-1008 du 31 déce.1989.(Loi Doubin).
D. n° 91-337 du 4 avril 1991.
O.n° 86-1243 du 1er dec.1986 art.8-2..

Bibliographie :

Amiel-Cosme( L.), Les réseaux de distribution, Paris, 1995.
de Bermond de Vaulx (J-M.), Les problèmes juridiques posés par l'expiration des contrats de concession exclusive, JCP 1984, 2d.E, II,14246.
Le Tourneau (P.), La concession commerciale exclusive, Economica, 1994.
Malaurie-Vignal, Intuitus personae et liberté de la concurrence dans les contrats de distribution, JCP.1998, éd.E, 260.
Maymon-Goutaloy, Contre une intervention législative en matière de concession commerciale, Rev.tr.dr.com.,1982,520.
Plantamp, L'intérêt commun dans les contrats de distribution, ALD 1990, 177.

Vos Questions - Nos réponses

A voir également

A la Une

Actualité

Top dossiers sur le sujet

20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences