Logo Juritravail

Société ( en général )

Définition du terme Société ( en général )

Contrat par lequel deux ou plusieurs personnes mettent en commun des biens , des droits ,des capitaux ou des services en vue d'un objet que leurs conventions déterminent .La société peut avoir un objet civil ou un objet commercial .La forme des sociétés commerciale ,leur mode de constitution,la formation ,la nature et les modifications apportées à leur capital social ,le mode de gestion et d'administration des sociétés ,leur durée et les règles de liquidation et de partage , sont fixées par la loi et par le contrat dit aussi " statuts" .

En représentation des droits que leur confèrent leurs apports en nature, en espèces ou en industrie, les associés des sociétés commerciales se voient attribuer des titres portant le nom de "parts" dans les sociétés de personnes et celui d' "actions" dans les sociétés de capitaux.Ces titres ne sont pas matérialisés mais leurs titulaires se voient remettre un certificat de titres qui s'il n'est pas négociable constitue cependant la preuve de leur participation au capital.

Voir aussi , ci-après la "société d'exercice libéral d'une profession libérale".

Texte tiré du site « www.dictionnaire-juridique.com » avec l'autorisation des auteurs

© Serge Braudo , Conseiller honoraire à la Cour d'appel de Versailles

et Alexis Baumann, avocat au barreau de Paris

Textes :

Code civil art. 1832 et s. 1845 et s.
L.1er novembre 2002

Bibliographie :

Bouteiller (P.), Cautionnement donné par une société, Sem. jur. Édition entreprise, 2000, n° 51/52, p. 2043.
Boutry C.),L'absence de personnalité morale dans les sociétés ,Sem. jur., éd.NI, 2000, n° 51/52, p. 1855.
Boutry (C.), L'absence de personnalité morale dans les sociétés ,Sem.jur.,E , 2001, n° 7/8, p. 310.
Carbonnier (J.), Droit civil. t.4, Les obligations. PUF / 22e éd.2000.
Cohen (D.),La responsabilité civile des dirigeants sociaux en droit international privé, Rev. crit. de dr. internat. privé, n° 4, octobre-décembre 2003, doctrine et chroniques, p. 586-624.
Couret(A),Les dispositions de la loi sécurité financière intéressant le droit des sociétés,La semaine juridique, Ed. générale, n° 39, 24 septembre 2003, Doctrine, I, 163, p. 1659-1671.
Cozian ( M.),Viandier (A.) ,Deboissy ( Fl.) , Droit des sociétés. 16e édition , éd.Jurisclasseur,2003.
Crône (R.), , Conditions. de reprise des engagements d’une personne ayant agi au nom d’une société en formation., Note sous Civ.1, 26 avril 2000, I, n° 123, p. 82, Rép. Defrénois, 2001, n° 9, p. 569.
Damas (D), Loi NRE et cumul de mandats sociaux, Sem. jur., E.,A, n° 46,15 novembre 2001, Etude, p. 1803-1806.
Deboissy ( Fl. ) et Wicker, ( G ), Conséquences juridiques et fiscales du défaut d'immatriculation des sociétés civiles anciennes au 1er novembre 2002, Semaine juridique, notariale et immobilière, n° 40, 4 octobre 2002, Etude, p. 1379-1385.
Deleneuville (J-M.), La qualité de débiteur. Des difficultés de l'extension de procédure au sein des groupes de sociétés,Rev. proc. coll. 2001, n° 2, p. 61.
Guyon (Y.), Commentaire du décret du 3 mai 2002 portant application aux sociétés de la loi N.R.E.", Droit & patrimoine, n° 106, juillet-août 2002, p. 18-24.
Guyon (Y.), Liberté contractuelle et droit des sociétés, Rev. jurispr. comm., n° 4, avril 2003, p. 147-158.
Hovasse (H.), Sûretés et garanties : les cautionnements donnés par les sociétés et l'objet social , Droit et patrimoine, 2001, n° 92, p. 76.
Le Cannu (P.) ,Code des sociétés et des marchés financiers. 19ème édition 2002 - - Dalloz-Sirey .
Lucas (F-X),Abus de majorité et détermination du montant d'une prime d'émission, Sem.Jur.ed.N.I, , n° 10, 8 mars 2002, n°1188, p. 406-407.
Malaurie (Ph.), Cours de droit civil. Tome VIII, Les Contrats spéciaux, civils et commerciaux, vente, mandat, bail, contrat d'entreprise, échange, location-vente, crédit-bail, contrats de distribution, dépôt, prêts, jeu et pari, rente viagère, transaction, clause compromissoire, compromis, 12e éd., Cujas 1998.
Martin-Serf (A.), L'instrumentalisation du droit des sociétés, Rev. jurisp. comm., n° 3, mars 2002, p. 108-123.
Menjucq (M.)La société européenne : enfin l'aboutissement ! , D.droit des affaires, 2001, n° 13, p. 1085.
Ohl(D.),Droit des sociétés cotées,2003, éd.jurisclasseurs.
Paillusseau (J.),Le bénéficiaire de la garantie de passif dans la cession de contrôle Sem.Jur. ed.N,I, n° 14, 5 avril 2002, Étude, n°1236, p. 566-569.
Pichard (B.), Fusionner une société par actions simplifiée, une opération à risque, Sem.jur., éd.E, 2001, n° 1, p. 21.
Poésy (R.), Bref retour sur une question controversée : l'exclusion judiciaire de l'associé d'une société non cotée, Rev.jurispr. comm., n° 6, juin 2001, p. 159.
Reigné (Ph.) et Delorme (Th.), Réflexions sur la distinction de l'associé et de l'actionnaire, D., C.dr. aff., 18 avril 2002, n° 16, Chroniques, p. 1330-1335.
Reinhard (V.), La holding familiale, Rép. Defrénois, 2001, n° 5, p. 29.
Saintourens,(B.) ,Les réformes du droit des sociétés par la loi relative aux nouvelles régulations économiques, in : Rép.Defrénois, 30 déc. 2001, n° 24, doct., art. 37451, p. 1465-150.
Schmidt (D. ), Le mouvement perpétuel du droit français des sociétés, Rev. de jurispr. comm., n° 3, mars 2003, p. 107-109.
Supiot (A.),Cinq questions pour la constitution d'une société européenne, Dalloz, 30 janvier 2003, n° 05, Doctrine, p. 289-294.
Vacrate (S.), La société créée de fait, essai de théorisation. - Tome 405, L.G.D.J. / Thèses / (2003).
S

Vos Questions - Nos réponses

A voir également

A la Une

Actualité

Top dossiers sur le sujet

20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences