Logo Juritravail

Compromis

Définition du terme Compromis

"Compromis" (en anglais "compromise" ou encore "arbitration agreement") est le terme par lesquels on désigne la convention d' arbitrage qui est conclue après la naissance d'un différend. En revanche, lorsque les parties conviennent par avance de confier leur litige éventuel à des arbitres, on se trouve alors en présence d'une clause compromissoire (en anglais "arbitration clause").

On nomme "Clause compromissoire par référence", une disposition prévoyant l'organisation d'un arbitrage lorsqu'elle se trouve incluse dans un document extérieur que le contrat principal désigne comme régissant leurs relations contractuelles. Bien que les parties n'aient pas signé le document de référence sur lequel figure la clause compromissoire, son acceptation se déduit de ce que les parties ont exécuté sans réserve le contrat principal qui y renvoyait.

En matière civile, mais aussi, lorsque l'objet du litige a un caractère mixte, la clause compromissoire est nulle (article 2061 C. civ). Les tribunaux estiment que cette nullité est absolue. En revanche la convention d'arbitrage qui est dressée après que le litige est né, est valable. Lorsque l'objet du litige porte sur une matière ressortissant à l'état, à la capacité ou à la nationalité des personnes, la nullité dont il a été question ci-dessus, s'étend à tout arbitrage, fût il décidé après la naissance du différend.

Sur l'application des dispositions de l'article 2061 du Code civil en matière internationale, il convient de consulter le texte de la réponse du Garde des Sceaux publiée au J. O 31 janvier 2002.

Texte tiré du site « www.dictionnaire-juridique.com » avec l'autorisation des auteurs

© Serge Braudo , Conseiller honoraire à la Cour d'appel de Versailles

et Alexis Baumann, avocat au barreau de Paris

Textes :

  • Code civil art. 2059 et s.
  • Bibliographie :

  • Arnaldez (J-J.) : L'acte déterminant la mission de l'arbitre Mélanges -Etudes offertes à Pierre BELLET -1991.
  • Boulbès (R.) : La violation de l'ordre public, moyen de nullité du compromis d'arbitrage et de la sentence arbitrale, in JCP. 1962. I. p. 1676.
  • Coippel-Cordonnier (N.) : Les conventions d'arbitrage de l'élection de for en, droit international privé, LGDJ. 1999.
  • Contin (R.) et Chevallier (B.) : Clause compromissoire ou compromis ?, in l'arbitrage en questions : intervention au Colloque du Centre des affaires de Rennes, Sem. Jur. n°3 suppl. 14 octo. 1999, JCP, 1999.
  • Ditchev : Le contrat d'arbitrage, Essai sur le contrat ayant pour objet la mission d'arbitrer, in Rev. arb. 1981, p. 395.
  • Fouchard (P) : L' arbitrage commercial international, thèse Dijon. 1965 (Coll. Bibliothèque de droit International privé. Sous la direction d'Henri Batiffol et de Philippe Francescakis).
  • Jarrosson (Ch.) : La notion d'arbitrage, LGDJ, 1987.
  • Malaurie (Ph.) - Aynes (L.) : Droit civil - les contrats spéciaux - 6° édition, Ed. Cujas, 10e édition 1997.
  • Opetit (B.) : Théorie de l'arbitrage in Droit et Modernité, coll. doctrine juridique. PUF 1998, p. 109.
  • Rubbelin : De l'effectivité de la clause compromissoire en cas de pluralité de défendeurs ou d'appel en garantie, in Rev. arb. 1981, p. 29.
  • Rubellin-Devichi (J) : Les conventions d'arbitrage. in JurisClasseur. Commercial. Fasc. 205 et s. Ed. Tech.
  • Vos Questions - Nos réponses

    A voir également

    A la Une

    Actualité

    Top dossiers sur le sujet

    20 ans que l’on accompagne
    les professionnels

    Une équipe de 50 juristes
    bac +5 et 700 avocats

    Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

    + 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

    Ils partagent leurs expériences