Droit.Droit International Privé

Définition du terme Droit.Droit International Privé

Les droits, sont des prérogatives attachées aux personnes qui sont les sujets de droit, ces prérogatives leur permettent de jouir d'une situation juridique que chacune d'elles peuvent faire reconnaître en s'adressant aux tribunaux.

Le droit international privé est constitué par l'ensemble des principes, des usages ou des conventions qui gouvernent les relations juridiques établies entre des personnes régies par des législations d'Etats différents. Des Accords internationaux définissent le statut, les droits des personnes physiques ou morales lorsqu'elles ne se trouvent plus sur leur territoire national ou lorsque les conventions qu'elles ont concluent entre elles mettent en cause des relations de nature internationale. (pour un exemple voir "Régimes matrimoniaux" in fine.

Le Conseil National du Droit créé par le Décret n° 2008-420 du 29 avril 2008, est chargé d'une mission de réflexion et de proposition sur l'enseignement du droit, sur les relations entre les établissements qui dispensent cet enseignement et les institutions et professions concernées, sur la formation et l'emploi des juristes et sur les orientations et les modalités de la recherche juridique. Il peut être consulté sur les modalités d'accès aux professions judiciaires, juridiques et administratives. Il peut être saisi de toute question entrant dans son champ de compétence par le ministres de la justice et par le ministre chargé de l'enseignement supérieur. Il est composé, du Garde des sceaux, ministre de la justice, et du ministre chargé de l'enseignement supérieur ou de leur représentant, de personnalités non universitaires et de personnalités universitaires.

Texte tiré du site « www.dictionnaire-juridique.com » avec l'autorisation des auteurs

© Serge Braudo , Conseiller honoraire à la Cour d'appel de Versailles

et Alexis Baumann, avocat au barreau de Paris

Textes :

  • Décret n° 2008-420 du 29 avril 2008 portant création du Conseil national du droit.
  • Arrêté du 21 août 2008 relatif à l'organisation et au fonctionnement du Conseil national du droit.
  • Bibliographie :

  • Aynès (L. .) - Malaurie (Ph.), Droit civil : les biens. . éd. Defrénois / Droit civil -2003.
  • Aynès (L. .) - Malaurie (Ph.) - Stoffel-Munck (Ph)., Droit civil - les obligations, éd. Defrénois, / Droit civil -2003.
  • Aynès (L. .) - Gautier (P.) -- Malaurie (Ph.), Droit civil : les contrats spéciaux. éd. Defrénois / Droit civil, 2003.
  • Carbonnier, (J.), Droit civil : introduction, 26e éd. ref, Paris, PUF, 1999.
  • Carbonnier, (J.) Droit civil. Tome 2, La famille, l'enfant, le couple, 21ème édition - PUF, 2002.
  • Doucet (V.), "Statuer ce que de droit" et l'office du juge, Paris, édité par l'auteur, 1995.
  • Ghestin (J.), Les données positives du droit, Rev. trim. dr. civ, janvier- mars 2002, n° 1, p. 11-30.
  • Jestaz (P.), Le droit, 5e édition, 2007, Dalloz - Connaissance du droit.
  • Julliot de la Morandière (L.), Droit civil., Paris, éd. Cours de droit, 1926.
  • Leveneur (L.), Introduction à l'étude du droit", éd. Jurisclasseurs, 2008.
  • Malaurie (Ph.) - Morvan (P.), Droit civil : Introduction générale. éd. - Defrénois / Droit civil, 2003.
  • Ohl (D.), Donations et testaments. 2ème édition, 2003, éd. Jurisclasseurs.
  • Vos Questions - Nos réponses

    A voir également

    A la Une

    Actualité

    Top dossiers sur le sujet

    20 ans que l’on accompagne
    les professionnels

    Une équipe de 50 juristes
    bac +5 et 700 avocats

    Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

    + 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

    Ils partagent leurs expériences