Tiers payant, tiers payeur

Définition du terme Tiers payant, tiers payeur

Dans le droit de la Sécurité sociale, le régime du "tiers payant" est la facilité donnée au malade d’être exonéré de faire l’avance de la partie des dépenses de santé qui est prise en charge par le régime obligatoire. Cette dispense résulte d’ accords conclus par les établissement et les praticiens et les organismes sociaux en application de l’article L322-1 du Code de la sécurité sociale qui le prévoit.

Sous le régime de la Carte Vitale, le patient règle à l’établissement hospitalier, au pharmacien ou au praticien, montant des sommes correspondant aux prestations reçues et la Caisse d'assurance maladie le rembourse du montant des sommes qu'il a versées sous déduction de sa participation dite “ticket modérateur”. Si l'assuré a souscrit une assurance auprès d'un organisme tiers, tel qu'une Compagnie d'assurances ou un organisme mutualiste, le coût est réglé directement au fournisseur de la prestation d'une part, par la Caisse et d'autre part, par l'organisme qui couvre la valeur du ticket modérateur, chacun pour sa part.

Dans le cadre d’un accident de la circulation régi par la loi n°85-677 du 5 juillet 1985 dite “loi Badinter”, est désigné “tiers payeur “, la personne ou l' organisme qui en tout ou en partie, a été appelé à indemniser une personne victime du dommage subi. Cette personne ou cet organisme lorsque ce dernier figure dans la liste établie par l’article 29 de ladite loi, peut engager une action récursoire contre l’auteur de l’accident ou contre son assureur pour être remboursé des sommes versées à la victime ou à ses ayant-droits.

Consulter le rapport du groupe de travail, dirigé par Jean-Pierre Dintilhac, Président de la deuxième chambre civile de la Cour de cassation, chargé d'élaborer une nomenclature des préjudices corporels. (BICC n°633 du 1er fevrier 2006).

Texte tiré du site « www.dictionnaire-juridique.com » avec l'autorisation des auteurs

© Serge Braudo , Conseiller honoraire à la Cour d'appel de Versailles

et Alexis Baumann, avocat au barreau de Paris

Textes :

  • Code de la sécurité sociale art. L322-1.
  • L. n°85-677 du 5 juillet 1985 dite “loi Badinter” art. 29.
  • Code des assurances art. L121-13.
  • Bibliographie :

  • Delmas Saint-Hilaire (Ph.), Le tiers à l'acte juridique, Paris, L. G. D. J., 2000.
  • Guery (A.), Le recours du tiers payeur : la réparation du préjudice corporel et du préjudice après décès, Bordeaux, éd. Association d'études et de recherches de l'École nationale de la magistrature, 1995.
  • Groutel (H.), Le recours des tiers payeurs : une incidence collatérale de la réforme », Responsabilité civile et assurances, mai 2007, p. 6.
  • Jourdain (P.), observations sous Ass. plén., 4 mars 2005, Bull., Ass. plén., n° 3, p. 8, Revue trimestrielle de droit civil, avril-juin 2005, n° 2, chroniques, p. 413-416.
  • Jourdain (J.), La réforme des tiers payeurs : des victimes favorisées, D. 2007, no 7, p. 456.
  • Rognon (M.), Rapport, et Volff (J.), Note, sous Ass. Plen. - 4 mars 2005 - (BICC n°619 du 15 mai 2005).
  • Vos Questions - Nos réponses

    A voir également

    A la Une

    Actualité

    Top dossiers sur le sujet

    20 ans que l’on accompagne
    les professionnels

    Une équipe de 50 juristes
    bac +5 et 700 avocats

    Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

    + 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

    Ils partagent leurs expériences