Prêt

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Prêt

Le "prêt" est le contrat par lequel une personne remet à une autre, à titre précaire, un objet, du matériel, ou des matériaux, des marchandises, ou une somme d'argent, à charge de restitution au terme qu'elles conviennent. L'emprunteur est un détenteur.

Le Code civil prévoit trois sortes de prêt : le prêt à usage dit aussi " commodat", le prêt de consommation et le prêt à intérêt. Dans le premier cas l'emprunteur doit restituer au prêteur la chose même qu'il lui a été confiée et ce, sans pouvoir en disposer, tandis que dans le second cas, l'emprunteur ne doit qu'une chose de même espèce, de même quantité et de même qualité. Ces deux contrats sont en principe à titre gratuits.

Concernant le prêt d'argent, lorsque l'emprunteur ayant souscrit une reconnaissance de dette, excipe de la non-remise remise des sommes empruntés, il soulève alors, un moyen fondé sur l'absence de cause. Il s'agit donc de savoir qui, de l'emprunteur ou du préteur, doit prouver la remise des sommes empruntées. La Première Chambre civile juge que l’article 1132 du code civil, disposant que la convention est valable quoique la cause n’en soit pas exprimée, cette disposition met la preuve du défaut ou de l’illicéité de la cause à la charge de celui qui l’invoque ; en l'occurence, à la charge de l'emprunteur (1re Civ., 19 juin 2008, BICC n°678 du 15 novembre 2008).

Le prêt à intérêt qui porte sur des sommes d'argent. Il fait l'objet d'une réglementation minutieuse quant à la stipulation d'intérêts qui doit faire l'objet d'un écrit. Cette réglementation porte à la fois sur la rédaction de l'acte de prêt, sur le calcul des intérêts et sur leur capitalisation. Il est décidé à cet égard, que le coût de l'assurance maladie exigée par le prêteur à l'occasion de l'obtention d'un prêt immobilier entre impérativement dans le calcul du TEG (taux effectif global). (1re Civ. - 13 novembre 2008. BICC 698 du 15 mars 2009)et que, l’erreur entachant le taux effectif global dont la mention est exigée dans un contrat de prêt est sanctionnée par la substitution du taux de l’intérêt légal, au taux d’intérêt contractuel. (1re Civ. - 19 septembre 2007, BICC n°673 du 15 décembre 2007). Voir aussi le mot : "Anatocisme".

Au visa de l’article 1147 du code civil, la Chambre civile de la Cour de cassation estime que le Tribunal doit préciser dans sa décision, si l'emprunteur qui met en cause la responsabilité de la société qui lui a consenti le prêt, était ou non un emprunteur averti et, si, conformément au devoir de mise en garde auquel elle était tenue, elle justifiait avoir satisfait à son obligation d'information à raison des capacités financières de l’emprunteur et des risques de l’endettement que lui faisait courir l’octroi des prêts. (2 arrêts de la Ch. mixte 29 juin 2007, Rapport de Mme Betch et Avis de M. Maynial Premier avocat général, BICC n°667 du 15 sept. 2007, jurisprudence réitérée plus recemment par la 1re Chambre Civ. le 6 décembre 2007, BICC n°679 du 1er avril 2008).



Textes :

  • Code civil art. 16-6, 149, 303, 373-2-3, 1293, 1364, 1799-1, 1874, 1875, 1876, 1879, 1890, 1892, 1 893, 1894, 1 895, 1896, 1897, 1898, 1905.
  • Code de la consommation art. L141-1, L311-1 et s.,, L311-18, L311-22, L311-26, L311-30, L312-1 et s., L312-12.
  • L. n°66-1010 du 28 déc. 1966, (usure).
  • L. n°78-22 du 10 janvier 1978 (crédit à la consommation).
  • L. n°78-74113 juil. 1978.
  • L. n°79-596 du 13 juil 1979 (prêts immobiliers).
  • D. 25 juin 1990.
  • Ordonnance n° 2009-15 du 8 janvier 2009 relative aux instruments financiers (prêts de titres financiers).


  • Bibliographie :

  • Attard (J.), Le prêt d'argent : contrat unilatéral ou contrat synallagmatique ?, thèse Aix Marseille III, 1998.
  • Bazin (E.), Le devoir du prêteur d’éclairer l’emprunteur consommateur sur les risques encourus lors de la conclusion d’un crédit, Lamy, Droit des affaires, 2007, n° 19, p. 89.
  • Gautier (P-Y), De la gratuité du commodat à l'intérêt du prêt bancaire : la solidarité des co-emprunteurs dépend de la nature du contrat, Rev. trim. de dr. civ. oct. -déc. 2001, n° 4, p. 907.
  • Huchet (G.), Quelle méthode pour la mise en oeuvre de la responsabilité du banquier dispensateur de crédit ?, Gazette du Palais, 14-15 novembre 2008, jurisprudence, p. 15 à 18.
  • Djoudi (J.) et Boucard (F.), La protection de l’emprunteur profane, Dalloz, 21 février 2008, no 8, p. 500-505.
  • Lagarde (X.), Forclusion biennale et crédit à la consommation. La réforme de l'article L. 311-37 du Code de la consommation, Sem. jur., E. A, n° 29, 18 juil. 2002, Commentaires, 1116, p. 1228-1232.
  • Lefebvre (R.), Les prêts participatifs, 1982.
  • Legeais (D.), Etendue du devoir de mise en garde du banquier prêteur à l’égard d’emprunteurs non avertis, La Semaine juridique, éd. entreprise et affaires, no 42, 16 octobre 2008, no 2245, p. 16.
  • Lepeltier (D.), Note à propos de 1re Civ. - 13 novembre 2008., La semaine juridique, édition N. et I., no 1-2, 9 janvier 2009, Affaires – commentaires, no 1003, p. 42-43, note sur le calcul du TEG et l’assurance-maladie.
  • Malaurie (Ph.), Cours de droit civil. Tome VIII, Les Contrats spéciaux, civils et commerciaux, ... prêts, ..., éd. Cujas 1995.
  • Mourgeon (L.), Le prêt d'argent, la preuve, les garanties, la durée, le paiement, les frais, Paris, Sirey, 1966.
  • Putman (E.), observations sous 1re Civ., 13 mars 2008, Bull. 2008, I, n° 73, in La Semaine juridique, éd. G, (Reconnaissance de dette - Mentions de l’article 1326 du code civil - Forme).
  • Urban (Q.), Les prêts d'actions à des administrateurs dans la stratégie des groupes de sociétés. Une pratique juridique périlleuse, Semaine juridique, 2000, n 22, p. 1003
  • Texte tiré du site « www.dictionnaire-juridique.com » avec l'autorisation des auteurs
    © Serge Braudo , Conseiller honoraire à la Cour d'appel de Versailles
    et Alexis Baumann, avocat au barreau de Paris

    Vos Questions - Nos réponses

    En congé de maternité, puis-je être licenciée ?
    Je pars en congé maternité, quelles sont mes garanties pour mon retour ?
    Mon congé maternité est-il pris en compte pour le calcul de mes congés payés, de ma retraite et de mon ancienneté ?
    J’ai accouché avant terme, quelle est la durée de mon congé maternité ?
    Quelle est la durée du congé parental d’éducation ?
    Puis-je exercer une autre activité professionnelle pendant mon congé parental ?
    Suis-je rémunérée lorsque je suis en congé maternité ?
    Après mon congé maternité : mon employeur peut-il me refuser une réduction de mon temps de travail ?
    Quelle est la durée du congé pathologique ?
    Comment suis-je rémunéré pendant mon congé parental d’éducation ?



    A voir également

    Nouveau Client
    Enquête - Questionnaire
    Annonce Nouveau Produit
    Concours
    Félicitations



    A la Une

    VOS CONTRATS MALADES DU COVID 19 ?
    Résidence alternée en cas de violences conjugales
    Diverses procédures pendant la période d'urgence sanitaire : dépôt à l'AN
    Revalorisation annuelle de l'ASS, de l'ATA et de l'AER
    Elections dans les TPE : dépôt des candidatures



    Actualite

    Grève : la protection contre le licenciement n'est pas totale
    Refuser de porter une jupe peut vous conduire au licenciement
    Accorder des avantages en nature : mode d’emploi
    Délégué syndical : dépasser vos heures de délégation peut vous priver d’une prime
    La liberté d'expression dans l'entreprise a ses limites
    Congé sans solde : n'oubliez pas de revenir
    Période d'essai : l'employeur doit vous laisser le temps de faire vos preuves
    La non dénonciation d’un délit peut entraîner votre licenciement
    3 points à connaître avant de licencier un salarié inapte
    Le temps partiel n'exclut pas l'augmentation de salaire



    Top dossiers sur le sujet

    Licenciement pour inaptitude : procédure à suivre
    Comment licencier un salarié pour faute grave : procédure & lettres types
    Procédure de licenciement pour motif économique : vérifier sa légalité
    Accident de travail : déclaration, durée & indemnisation
    Comment demander la reconnaissance de ma maladie professionnelle?
    Congé maternité : droits, indemnisation, démarches...



    © 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés