Titre

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Titre

D'une manière générale un "titre" peut être défini comme la qualité attachée à la source d'un droit ou un ensemble de droits. Cette source peut se présenter sous la forme d'une disposition légale, ou administrative, ou sous la forme d'une convention ou d'un jugement.

Si dans le langage quotidien, le titre tend à se confondre avec le document qui constitue la preuve de son contenu, il reste que le droit inclus dans le titre ne se confond pas avec sa preuve. Ainsi, si un contrat bail est un titre, en revanche, l'absence d'un écrit concrétisant la preuve des droits qu'il conferre, ne signifie pas qu'une personne qui ne dispose pas d'un document écrit se trouve dépourvue de titre : un bail verbal est un titre, la possession qui est un fait matériel, est un "titre".

En droit commercial, le mot "titre" a désigné l'écrit qui consacrait le droit des titulaires de valeurs mobilières, qu'il s'agisse de parts , d'actions, de certificats d'investissement, de titres participatifs , ou d'obligations émises, par les sociétés. Depuis la loi de finances n°81-1160 du 30 décembre 1981 les valeurs mobilières émises par les sociétés ayant leur siège en France ne sont plus matérialisées, leur propriété résulte d'une inscription dans les comptes tenus par la société émettrice. On parle de "dématérialisation" des valeurs mobilières.

Le titre à ordre est un document représentant un droit de créance dont est titulaire celui qui l'émet, sur la personne sur laquelle le titre est "tiré" et qui peut être endossé au profit d'un créancier. La lettre de change, le billet à ordre (voir les articles 110 et s. du Code de Commerce), le certificat de warrant, le connaissement sont parmi les valeurs à ordre. Consulter le Décret no 2001-930 du 9 octobre 2001 modifiant le décret no 92-137 du 13 février 1992 relatif aux titres de créances négociables.

Au plan procédural on appelle "titre exécutoire", toute décision administrative ou judiciaire, tout contrat fait en la forme authentique susceptible de justifier l'utilisation d'une voie d'exécution. (voir les mots "Grosse" " Notaire", et " Huissier" et "Pièce (dossier) ".

Il y a "interversion" de titre, dans le cas des personnes qui détiennent précairement un bien ou un droit appartenant à un tiers qui en est le propriétaire, manifestent sans équivoque la volonté de se comporter comme le propriétaire de la chose. Mais le seul fait pour un locataire d'avoir cessé de payer son loyer au propriétaire ne suffit pas pour intervertir son titre (3e CIV. - 27 septembre 2006. -BICC n° 653 du 15 janvier 2007).

La "confusion" ou "consolidation" de titres est se produit lorsqu'un débiteur d'une obligation en devient créancier. Il en est par exemple ainsi, d'un locataire qui au décès du bailleur, hérite du logement qu'il occupait. Tel est également le cas de consolidation ou la réunion sur la même tête, des deux qualités d'usufruitier et de propriétaire.



Textes :
  • Code civil art. 452 et s., 529, 690 et s, 1282 et s., 1332, 1334 et s, 1348, 1406, 2238, 2240, 2265.
  • Code de commerce, L. 228-36 et s. (titres participatifs), L511 et s. (effets de commerce)
  • D. 49-1105 du 4 août 1949 art. 13. (titres perdus ou volés).
  • D. 55-5-1595 du 7 déc. 1955 (Titres nominatifs).
  • D 67-236 du 23 mars 1967 art. 242-1 et s. (titres participatifs).
  • L. 91-716 du 26 juil. 1991 art. 19-1 et s.
  • D. 92-137 du 13 févr. 1992. (créances négociables) modifié par le D. no 2001-930 du 9 octobre 2001.
  • D n° 2009-11 du 5 janvier 2009 relatif aux fusions transfrontalières de sociétés
  • Ord. n° 2009-15 du 8 janvier 2009 relative aux instruments financiers.


Bibliographie :
  • Audic (O.), De Malafosse (J.), Les fonctions du document en droit privé, Tome 3, L. G. D. J., 2004, Thèses / Bibliothèque de droit privé.
  • Bonneau (T.), La diversification des valeurs mobilières, Rev. tr. dr. com., 1988, 535.
  • Bouloc (B.), Les nouvelles valeurs mobilières : les certificats d'investissement et les titres participatifs, Rev. soc. 1983, 843.
  • Causse (H.), Les titres négociables, Paris, 1993.
  • Champaud (C.), Catégories d'actions ou sortes d'actionnaires, Mélanges Jeantin, 1998.
  • Chartier (Y.), Les obligations à taux flottant, JCP 1975, ed. CI, 11702.
  • Goldberg-Darmon (M.), L'introduction en bourse - Les nouvelles règles d'admission et d'information -Euronext, Alternext, Marché libre, Edit. Revue Banque Collection les essentiels de la banque, 2008.
  • Guyon (Y.), Les aspects juridiques de la dématérialisation des valeurs mobilières, Rev. soc. 1984, 451.
  • Guyon (Y.), Le régime juridique des prêts de titres, Rev. dr. bancaire, 1988, 36.
  • Guyon (Y.), Droit des affaires, T. I, n°726 et s., Economia, 1998.
  • Martin (D.), De la nature corporelle des valeurs mobilières, D. 1966, 47.
  • May (J. C), La valeur nominale des actions de sociétés, thèse Paris II, 1980.
  • Paclot (Y.), Remarque sur les démembrement des droits sociaux, JCP, 1997, éd. E. I, 674.
Texte tiré du site « www.dictionnaire-juridique.com » avec l'autorisation des auteurs
© Serge Braudo , Conseiller honoraire à la Cour d'appel de Versailles
et Alexis Baumann, avocat au barreau de Paris

Vos Questions - Nos réponses

Quelle est la limite d'âge pour travailler dans la fonction publique ?
À combien de jours de congés payés ai-je droit ?
Assurance Chômage : dans quels cas puis-je être dispensé de recherche d’emploi ?
Comment puis-je bénéficier des allocations chômage (allocations d’aide au retour à l’emploi – ARE) ?
Quelles fautes peuvent être caractérisées de graves ?
Quelles fautes peuvent être caractérisées de lourdes ?
Qu'est-ce qu'un accident de trajet ?
Je suis malade pendant ma période d'essai, est-elle prolongée ?
Je suis intérimaire, quelle est la durée maximale de ma période d'essai ?
J'ai signé un CDI, quelle est la durée maximale de ma période d'essai ?



A voir également

Cession et licence de marque
Protection des données : personnelles, bancaires, sensibles
Dépôt et exploitation de la marque
Mentions légales d'un site web marchand
Nom de domaine : déposer, enregistrer, protéger



A la Une

Droit immobilier : baux d’habitation et sous-location Airbnb
Les employeurs d’au moins 50 salariés ont jusqu’au 31 décembre 2020 pour se mettre en conformité
Le plafonnement des indemnités de licenciement validé par la Cour de Cassation
Droit du travail : faute lourde & indemnité de congés payés
L'automobiliste qui se blesse en relevant un scooter est-il victime d'un accident de la route ?



Actualite

A travail égal, salaire égal…normalement
Intérimaires : indemnisation et requalification du contrat en CDI
Formation professionnelle : vous avez droit au maintien de votre salaire fixe et variable
Clause de mobilité : l'employeur ne peut pas la modifier sans l'accord du salarié
Il est difficile de prouver ses heures supplémentaires quand on est salarié autonome
Licenciement d’un travailleur handicapé : attention à la discrimination
La lettre de mise en garde adressée à un salarié : une sanction disciplinaire déguisée
Réforme du contrat de travail : propositions du patronat et des syndicats
Sport professionnel et alcool
CDD : des cas de rupture anticipée limités



Top dossiers sur le sujet

Licenciement pour inaptitude : procédure à suivre
Comment licencier un salarié pour faute grave : procédure & lettres types
Licenciement économique : vérifier le respect de la procédure
Accident de travail : déclaration, durée & indemnisation
Maladie professionnelle : demander sa reconnaissance
Congé maternité : droits, indemnisation, démarches...



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés