Action (droit des sociétés)

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Action (droit des sociétés)

En droit des sociétés, l' "action" est le nom que l'on donne à l'unité fractionnaire du capital des loi n° 2006-1770 du 30 décembre 2006 pour le développement de la participation et de l'actionnariat salarié et portant diverses dispositions d'ordre économique et social favorise la participation et l'actionnariat des salariés aux résultats de l'entreprise, donne pouvoir au Conseil d'administration ou au chef d'entreprise, pour décider le versement d'un supplément d'intéressement collectif, prévoit des négociations par branches d'activités notamment pour la mise en place de plans d'épargne interentreprise. A cet effet la Loi crée un Plan d'épargne salariale, prévoit l'institution d'un pacte d'actionnaires, et la distribution d'actions gratuites. Sur la participation et à l'actionnariat salarié voir le décret du 24 octobre 2007 et la Loi n° 2006-1770, 30 déc. 2006 : JO 31 déc. 2006 ; JCP S 2007, 1014, 1031, 1048, 1095, et, au plan d'épargne salariale mentionné aux articles L. 443-1, L. 443-1-1 et L. 443-1-2, l'article R. 443-3 du Code du Travail.

Au plan du droit européen, la directive sur les droits des actionnaires a été définitivement adoptée le 12 juin 2007. Elle fixe des normes minimums pour garantir que les actionnaires de sociétés dont les actions sont cotées sur un marché réglementé aient accès en temps utile aux informations nécessaires avant l'assemblée générale (AG) et disposent d'un moyen simple de vote à distance. Elle interdit le blocage des actions et prévoit des normes minimums en ce qui concerne le droit de poser des questions, d'ajouter des points à l'ordre du jour et de déposer des résolutions. La directive permet aux États membres de prendre des mesures supplémentaires allant dans le sens d'un exercice plus facile des droits couverts par la directive. On trouvera le texte sur le site de la Commission européenne.



Textes :

  • Code de commerce (nouv) L. 228-1 et s. (titres participatifs).
  • D. 55-5-1595 du 7 déc. 1955 (Titres nominatifs).
  • D. n° 2007-1524 du 24 octobre 2007 (participation et l'actionnariat salarié, modifie le code du travail)
  • Code du travail art. L321-13, L432-3-1-1, L442-5, L442-18, L444-2, L900-2, R444-1-3, art. R. 443-15 à R. 443-18.
  • Code monétaire et financier art. L. 214-40.
  • D 67-236 du 23 mars 1967 art. 207 et s. . 242-1 et s.
  • loi n° 2006-1770 du 30 décembre 2006.
  • loi n° 2008-776 du 4 août 2008 de modernisation de l'économie, notamment les V et IX de l'article 57 et le d du 1° de son article 152.
  • Ord. n° 2008-1145, 6 nov. 2008 : JO 7 nov. 2008, p. 17070 relative aux actions de préférence.
  • Ord. n° 2009-15 du 8 janvier 2009 relative aux instruments financiers.


  • Bibliographie :

  • Bonneau (T.), La diversification des valeurs mobilières, Rev. tr. dr. com., 1988, 535.
  • Bouloc (B.), Les nouvelles valeurs mobilières : les certificats d'investissement et les titres participatifs, Rev. soc. 1983, 843.
  • Causse (H.), Les titres négociables, Paris, 1993.
  • Champaud (C.), Catégories d'actions ou sortes d'actionnaires, Mélanges Jeantin, 1998.
  • Guyon (Y.), Les aspects juridiques de la dématérialisation des valeurs mobilières, Rev. soc. 1984, 451.
  • Guyon (Y.), Droit des affaires, T. I, n°726 et s., Economia, 1998.
  • Martin (D.), De la nature corporelle des valeurs mobilières, D. 1966, 47.
  • May (J. C), La valeur nominale des actions de sociétés, thèse Paris II, 1980.
  • Paclot (Y.), Remarque sur les démembrement des droits sociaux, JCP, 1997, éd. E. I, 674.
  • Texte tiré du site « www.dictionnaire-juridique.com » avec l'autorisation des auteurs
    © Serge Braudo , Conseiller honoraire à la Cour d'appel de Versailles
    et Alexis Baumann, avocat au barreau de Paris

    Vos Questions - Nos réponses

    Qu'est-ce que le délai de carence entre 2 CDD ?
    Le CDD doit-il être écrit ou peut-il être verbal ?
    Un CDD peut-il être transformé en CDI ?
    Puis-je refuser d'effectuer des astreintes ?
    Comment mes heures d'astreinte sont-elles rémunérées ?
    Quelles sont les différences entre l'Inspection du Travail et le Conseil de Prud’hommes ?
    Quelles sont les missions de l’Inspection du Travail ?
    De quelles prérogatives dispose l’Inspecteur du Travail ?
    Dans quels cas faut-il recourir à l’Inspection du Travail ?
    Comment l'inspection du travail intervient-elle dans l'amélioration des conditions de travail ?



    A voir également

    Correspondance Professionnelle
    Demande de Renseignements
    Devis
    Informations Commerciales
    Réunions Séminaires Déplacements



    A la Une

    Divorce : Suppression de l’audience de non conciliation au 1er janvier 2020
    Régime matrimonial : la communauté universelle
    Une atteinte grave à la copropriété justifie la démolition d’une construction illégale
    PSE : demande de communication de documents auprès de l'employeur par l'expert-comptable ...
    Cahier des charges de lotissement : peut-on neutraliser une clause restrictive ?



    Actualite

    Prendre acte de la rupture de son contrat de travail : les pièges à éviter
    Aide au transport, inaptitude...: ce que prévoit le projet de loi de financement de la sécurité sociale
    Représentant du personnel : évitez la faute à la fin de votre protection
    Précision sur l'information des critères de l'ordre des licenciements
    A convention collective égale, salaire égal ?
    Retraite et emploi des seniors : ce que prévoit le projet de loi de financement de la sécurité sociale (suite)
    Elections professionnelles : 3 points à connaître avant de se présenter aux élections professionnelles
    Les mesures du chef de l'Etat pour relancer l’emploi
    Derrière l'inaptitude se cachait un harcèlement
    Clause de mobilité : le lieu de travail change mais la rémunération reste



    30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


    © 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés