Accueil » Actualité juridique » Maître Amandine BURATTINI » Actualité » Trottinettes électriques : N’oubliez pas de l’assurer !

BURATTINI Cabinet B.A.A - Burattini Amandine Avocat Actualités et fiches pratiques de droit pénal et routier (permis de conduire, délit, accident, ...)


Trottinettes électriques : N’oubliez pas de l’assurer !

Par Maître Amandine BURATTINI | 28-08-2019 | 0 commentaires | 111 vues


Peut-on éviter la suspension de son permis de conduire en trottinette électrique ?

L’arrivée des engins électriques pose la question de l’assurance de ces trottinettes. En effet, la multiplication des accidents causés par les trottinettes a obligé le législateur à légiférer sur ce sujet et à leur interdire notamment l’accès aux trottoirs.

L’obligation d’assurer sa trottinette électrique au même titre que les voitures ou les motos

Il ne faut pas oublier que les trottinettes électriques sont des véhicules terrestres à moteur autotractés ne nécessitant aucune assistance humaine pour avancerEn application des dispositions du code des assurances, ces engins doivent donc être assurés au même titre que les voitures ou les motos pour pouvoir circuler.

Pour vérifier si votre trottinette électrique est assurée, vous pouvez vérifier dans les conditions générales de vente si votre couverture est globale ou non. En cas de doute, il est impératif de demander confirmation à votre compagnie d’assurance.

Sachez que dans de nombreux cas, vous devrez souscrire une assurance spécifique aux engins électriques, laquelle devrait vous coûter quelques dizaines d’euros à l’année.

Bien entendu, n’hésitez pas à comparer les prix entre les compagnies pour pouvoir choisir la meilleure offre.

Des conséquences dramatiques en l’absence de souscription d’une assurance

La question de l’assurance ne doit surtout pas être prise à la légère car les conséquences peuvent être dramatiques en cas d’accident.

En effet, prenons l’hypothèse où le conducteur d’une trottinette électrique, non assurée, a un accident et renverse quelqu’un qui devient paraplégique.

La victime sera certes indemnisée par le Fond de Garantie Automobile mais ce dernier se retournera ensuite contre le responsable de l’accident, lequel passera sa vie à rembourser le fonds sur ses deniers personnels (+ 10% de majoration).

Lire l'article complet

Contactez le Cabinet B.A.A - Burattini Amandine Avocat

Vos Réactions Réagir

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com




30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés

L'info vient à vous
Recevez gratuitement l'essentiel de l'actualité juridique de la semaine
Je m'inscris Ou je me connecte à mon compte