Accueil » Actualité juridique » Maître Christine Dubedout » Actualité » Fiscalité de la transaction avec l'employeur

Actualité de Christine Dubedout Avocat au Barreau de VERSAILLES


Fiscalité de la transaction avec l'employeur

Par Maître Christine Dubedout | 27-08-2019 | 0 commentaires | 477 vues


Il n'y a pas d'impôt sur le revenu à payer quand il s'agit de dommages et intérêts réparateurs de préjudices

Quels impôts sont dûs par le salarié qui signe un protocole de transaction avec l’employeur ?

N'est due que la CSG/CRDS !

Elle peut être versée par l’employeur.

Le salarié touche alors une somme forfaitaire, globale et nette au moment de signer: c’est à votre avocat de le négocier  

Aucun impôt n’est dû par le salarié.

Si le protocole ne prévoit que des dommages et intérêts purs, réparateurs d’un préjudice effectivement subi, il faut décrire, décomposer le préjudice subi :

  • préjudice moral

  • préjudice financier

  • perte de chance de cotiser

  • perte d’avantages contractuels et légaux.

Les dommages et intérêts doivent être qualifiés comme tels avec précision.

Christine Dubedout

Contactez Maître Christine Dubedout

Vos Réactions Réagir

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com




© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés

L'info vient à vous
Recevez gratuitement l'essentiel de l'actualité juridique de la semaine
Je m'inscris Ou je me connecte à mon compte