HERVET Tout ce qu'il faut savoir pour faire respecter vos droits au travail L'actualité en droit du travail

Accueil » Actualité juridique » Maître gregoire HERVET » Actualité » L’employeur peut-il régulièrement être accompagné par plusieurs membres du personnel lors d’un entretien préalable ?

L’employeur peut-il régulièrement être accompagné par plusieurs membres du personnel lors d’un entretien préalable ?

Par Maître gregoire HERVET | 17-02-2016 | 0 commentaires | 451 vues


L’employeur devait donc être condamné à verser au salarié une indemnité pour non-respect de la procédure de licenciement.

 

En l’espèce, un salarié était convoqué à un entretien préalable. Seul, le salarié s’était retrouvé face au responsable d’établissement qui lui-même était accompagné du responsable de boutique et du chef du personnel. Cela transformait alors l’entretien en enquête et était incapable de se défendre.

Face à cette situation, la Cour de cassation a jugé comme suit :

« Attendu que pour débouter le salarié de sa demande d'indemnité pour non-respect de la procédure de licenciement, l'arrêt relève que l'employeur a la faculté de se faire assister par toute personne appartenant à l'entreprise, dès lors que l'entretien ne se transforme pas en véritable enquête ou procès, que la salariée soutient s'être retrouvée face à un jury et avoir été incapable de se défendre, ce qui ne ressort pas du témoignage du représentant du personnel qui l'assistait à l'entretien préalable au licenciement, lequel affirme que l'entretien s'est déroulé dans le respect des personnes et du code du travail ;

 

Qu'en statuant ainsi, alors que la présence aux côtés de la responsable d'établissement, du responsable de la boutique et du chef du personnel avait transformé l'entretien préalable au licenciement en enquête et ainsi détourné la procédure de son objet, la cour d'appel a violé le texte susvisé ».

 

Notons que cette simple irrégularité de procédure, qui ouvre droit à dommages-intérêts n’affecte pas la cause réelle et sérieuse du licenciement.

 

Par Grégoire Hervet

avocat au barreau de Paris

 

Source : 

Cour de cassation, chambre sociale, 20 janvier 2016, pourvoi n° 14-21.346

Contactez Maître gregoire HERVET

Vos Réactions Réagir

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com




L'info vient à vous
Recevez gratuitement l'essentiel de l'actualité juridique de la semaine
Je m'inscris Ou je me connecte à mon compte