Accueil » Actualité juridique » Maître Fabien KOVAC » Actualité » Augmentation du SMIC de 2,1 % et porté à 1 393,82 euros bruts par mois

Actualité de Fabien KOVAC Avocat au Barreau de DIJON


Augmentation du SMIC de 2,1 % et porté à 1 393,82 euros bruts par mois

Par Maître Fabien KOVAC | 14-11-2011 | 2 commentaires | 25585 vues


Le SMIC va être revalorisé de 2,1 % au 1er décembre 2011 et porté à 9,19 € brut par heure, soit 1 393,82 € par mois (au lieu de 1 365 € actuellement).

Selon un communiqué de la Direction générale du Travail, l'indice mensuel des prix à la consommation hors tabac ayant augmenté de 2,1 % par rapport à l'indice constaté lors de l'établissement du SMIC antérieur (en novembre 2010), la revalorisation à due concurrence est, en application des règles légales, automatique.

On rappelle en effet que, selon l'article L. 3231-5 du Code du travail, lorsque l'indice national des prix à la consommation atteint un niveau correspondant à une hausse d'au moins 2 % par rapport à l'indice constaté lors de l'établissement du SMIC immédiatement antérieur, le SMIC est relevé dans la même proportion à compter du premier jour du mois suivant la publication de l'indice entraînant ce relèvement.

Un arrêté à paraître prochainement confirmera cette revalorisation.

Lire l'article complet

Contactez Maître Fabien KOVAC

Vos Réactions Réagir

  • Visiteur

    fo commerce Le 14-11-2011 à 21:18

      visiteur


    Voici de longs mois que nous attendions une augmentation du SMIC… C’est annoncé, elle prendra effet le 1er décembre 2011.

    Elle n’aura aucun impact pour améliorer les conditions de vie des salariés maintenus au SMIC pour favoriser les allègements sociaux sur les bas salaires au bénéfice des employeurs …

    Quant aux salariés à temps partiel, il faudra continuer à compter sur les contribuables pour leur faire l’aumône du RSA.

    Après «travailler plus pour gagner plus», il y a «payer moins pour payer moins» !

    Cette situation favorise le déficit de la Sécurité Sociale qui entraine les déremboursements et l’augmentation des mutuelles et assurances privées et de fait,le transfert de la Sécu au privé.

    Plus de 3 millions de salariés sont au SMIC et la moitié des salaires en France demeurent en dessous de 1 650 euros (salaire médian).

    28,82 € n’aideront pas les ménages à faire face au plan de rigueur annoncé et en particulier à l’augmentation de la TVA, l’impôt le plus injuste.

    Malgré la petitesse, faute de coup de pouce du gouvernement, de l’augmentation du SMIC, la section FO COMMERCE interpellera l’ensemble des branches du commerce pour revoir les minima salariaux qui pour la majorité seront en dessous du SMIC.

    Nous n’oublierons pas le pétard mouillé de la «prime de partage» (alias prime Sarkozy, prime 1000 €, …). Il est temps de répondre à nos revendications, en augmentant nettement le SMIC, au niveau du salaire médian et en répercutant cette augmentation sur les grilles de salaires dans les branches.

  • Membre

    smic net Le 22-03-2012 à 18:22

      < 10 messages


    Oui le smic a été revalorisé et on s'attend a ce qu'il le soit encore cette année mais cette valeur sera encore ajouté à toutes les charges et on revient au même point de départ. Pourquoi ne pas donner la valeur du smic net ? 

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com




L'info vient à vous
Recevez gratuitement l'essentiel de l'actualité juridique de la semaine
Je m'inscris Ou je me connecte à mon compte