Accueil » Actualité juridique » Maître Virginie Langlet » Actualité » Coronavirus : l’indemnisation des salariés placés en isolement empêchés de travailler ?

Langlet Actualité en droit du travail de Maître Virginie LANGLET Avocat en droit du travail au Barreau de Paris


Coronavirus : l’indemnisation des salariés placés en isolement empêchés de travailler ?

Par Maître Virginie Langlet | 18-02-2020 | 0 commentaires | 10765 vues


Les salariés placés en isolement en raison du coronavirus peuvent-ils percevoir des indemnités journalières de la Sécurité sociale alors qu’ils ne peuvent pas aller travailler ? Le Décret du 31 janvier 2020 apporte les réponses.

I. Qui sont les salariés concernés ?

Seront indemnisés au titre des indemnités journalières de Sécurité sociale les salariés assurés sociaux qui ont été en contact avec une personne infectée ou suite à son séjour dans un lieu concerné par un foyer épidémique du virus.

Il faut que ces salariés soient dans l’impossibilité de travailler en raison d’une mesure d’isolement, d’éviction ou de maintien à domicile.

 

II. Quelle est l’autorité qui décide de l’indemnisation de l’assuré ?

C’est l’Agence régionale de santé (ARS) qui a la charge d’identifier les assurés concernés par cette mesure d’isolement.

Le médecin de l’ARS délivre à l’assuré l’avis d’interruption de travail et doit le transmettre à la caisse d’assurance maladie ainsi qu’à l’employeur.

C’est enfin à l’employeur d’envoyer sans délai l’attestation de salaire à l’organisme d’assurance maladie (CPAM).

 

III. Les dispositions dérogatoires pour une prise en charge par les IJSS

Les IJSS maladie peuvent être versées à l’assuré sans que les conditions d’ouverture du droit habituelles soient respectées (durée de cotisations minimale, durée de travail pendant les 3 derniers mois, durée d’affiliation).

Le délai de carence de 3 jours n’est pas applicable en cas de de mise à l’isolement en lien avec le coronavirus.

 

IV. Délai maximum de versement des IJSS en cas d’isolement

Le délai maximum d’indemnisation au titre des IJSS est de 20 jours si le salarié est placé à l’isolement et ne peut pas aller travailler.

 

Sources :

Décret 2020-73 du 31 janvier 2020, JO 1er février 2020

 

Maitre Virginie LANGLET

Avocat au Barreau de Paris

Contactez Maître Virginie Langlet

Vos Réactions Réagir

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com




L'info vient à vous
Recevez gratuitement l'essentiel de l'actualité juridique de la semaine
Je m'inscris Ou je me connecte à mon compte