Accueil » Actualité juridique » Maître Ketty Leroux » Actualité » Exercice d’une profession médicale en nom propre : les avantages du passage en société

Actualité de Ketty Leroux Avocat au Barreau de PARIS


Exercice d’une profession médicale en nom propre : les avantages du passage en société

Par Maître Ketty Leroux | 26-08-2017 | 0 commentaires | 859 vues


Quels sont les avantages, si l’on exerce une profession médicale, de transformer l’activité en nom propre en société, par exemple en SELARL ? De fait, ce changement de mode d’exploitation offre des avantages certains du point de vue fiscal.

 

Si vous exercez en nom propre, vous n’avez pas la maîtrise de votre imposition car vous ne maîtrisez pas nécessairement vos bénéfices annuels ; en effet, le calcul de l’impôt se base sur les bénéfices que vous réalisez (honoraires perçus moins les charges déductibles), ce qui fait que le montant des impôts peut considérablement varier d’une période à l’autre.

 

Par contre en SELARL, vous aurez une meilleure maîtrise de la fiscalité. Dans le cadre d’une société, le taux d’imposition sur les bénéfices sera de 15% pour des bénéfices jusqu’à 38 120 euros ; il sera de 33,33% au-delà.

 

En tant que dirigeant de la société, votre rémunération sera soumise à l’impôt sur les revenus avec un abattement de 10% ; en ce qui concerne les dividendes que vous toucherez l’abattement sera de 40%.

Les charges sociales sont basées sur la rémunération et sur la partie des dividendes supérieure à 10% du capital social, des primes d’émission et des sommes versées en compte courant.

Une optimisation fiscale s’opère entre la rémunération et les dividendes. La rémunération du dirigeant est une charge déductible ; ainsi, plus votre rémunération augmente et plus le montant de l’impôt sur les bénéfices payé par la SELARL diminue, le résultat imposable diminuant.L’idéal est de calculer la rémunération du dirigeant de façon à ce que la société ne soit imposée qu’à 15%, et de recevoir des dividendes à hauteur de 10% du capital, des primes d’émission et des sommes versées en compte courant. Mais vous pouvez aussi choisir de ne pas recevoir les dividendes et de garder les liquidités sur le compte de la société, afin que celle-ci réalise des investissements.

 

Passer en société offre de multiples avantages et facilités, entre autres au niveau de la responsabilité professionnelle. Ces avantages sont loin de se limiter à la fiscalité et à l’optimisation fiscale. Informez-vous sur toutes les options, pour définir un projet personnalisé, adapté à votre situation

 

 

Maître Ketty Leroux, avocate au barreau de Paris

Cabinet Naïm & Leroux avocats

Droit des affaires, droit des sociétés

www.depotdebilanparis.com

 

Contactez Maître Ketty Leroux

Vos Réactions Réagir

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com




© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés

L'info vient à vous
Recevez gratuitement l'essentiel de l'actualité juridique de la semaine
Je m'inscris Ou je me connecte à mon compte