Accueil » Actualité juridique » Maître Ketty Leroux » Actualité » Comment rendre une offre de reprise attractive ?

Actualité de Ketty Leroux Avocat au Barreau de PARIS


Comment rendre une offre de reprise attractive ?

Par Maître Ketty Leroux | 04-02-2016 | 0 commentaires | 973 vues


Une offre de reprise peut être faite sur une société qui fait l'objet d'une procédure de redressement judiciaire ou de liquidation judiciaire, s'il apparaît à l'évidence qu'il lui sera impossible d'apurer la totalité de son passif.

Si le dirigeant d'une entreprise a l'intention de racheter des actifs ou un fonds de commerce à la barre du tribunal de commerce, il doit alors s'interroger sur la meilleure façon de présenter l'offre qu'il veut faire pour le rachat d'une entreprise en difficulté. Deux possibilités s'ouvrent à lui. S'il s'agit du rachat d'actifs isolés représentant un montant relativement peu élevé, le juge commissaire pourrait opter pour une vente amiable. La proposition de reprise peut aussi porter sur un fonds de commerce et dans ce cas, la procédure est différente ; d'abord l'administrateur judiciaire pose une date limite pour le dépôt des offres de reprise. Celles-ci sont faites sous pli cacheté, accompagnées d'un récapitulatif de ce qu'englobe la reprise, tout ou partie des actifs et des salariés. Notre conseil est d'y ajouter un chèque de banque que l'on rédigera à l'ordre de l'administrateur judiciaire, le but étant de signifier le sérieux de l'offre et la capacité financière du repreneur. Une audience a lieu ultérieurement au cours de laquelle les plis sont ouverts et l'un des candidats repreneurs est sélectionné.

Il est important de présenter l'offre avec un bon business plan mettant en valeur la solidité financière du candidat repreneur ainsi que la prise en compte des salariés. De plus, il est possible d'ajouter dans le montant de l'offre des conditions constituant dans les fait une charge augmentative de prix - comme une reprise des congès payés acquis, ou une reprise des commandes en cours ayant fait l'objet d'accomptes sans exiger du client un complément de prix. Ce type d'avantages pourra peser dans la balance au moment de choisir la meilleure offre.

L'offre devant être attractive et mettre en valeur ses atouts spécifiques nous vous conseillons enfin de vous faire accompagné dans cette démarche pour remporter l'affaire.

Retrouvez la vidéo dont est extrait cet article : https://youtu.be/f8zyw6QpPAE

 

Par Ketty Leroux

Avocat au Barreau de Paris

Contactez Maître Ketty Leroux

Vos Réactions Réagir

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com




© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés

L'info vient à vous
Recevez gratuitement l'essentiel de l'actualité juridique de la semaine
Je m'inscris Ou je me connecte à mon compte