LINGIBE Bienvenue sur le Blog de JURISGUYANE Blog d'informations juridiques de Maître Patrick Lingibé, Avocat-Associé du Cabinet d'Avocats JURISGUYANE

Accueil » Actualité juridique » Maître Patrick LINGIBE » Actualité » Situation du RSI des entreprises mises en liquidation judiciaire

Situation du RSI des entreprises mises en liquidation judiciaire

Par Maître Patrick LINGIBE | 05-06-2020 | 0 commentaires | 160 vues


Une réponse ministérielle précise dans quelle situation l'entreprise liquidée reste redevable des cotisations dues au RSI. 

Le 25 janvier 2018, la sénatrice Corinne Imbert interroge le gouvernement sur la situation du régime social des indépendants (RSI). A partir du 1er janvier 2018, les travailleurs indépendants ont commencé a être rattachés au régime général, néanmoins des cotisations restaient dues par certaines entreprises plusieurs années après leur liquidation.

Le 20 février 2020, le ministre de l'Action et des Comptes publics répond que la réforme sur le transfert des indépendants aux caisses du régime général est devenue effective depuis le 1er janvier 2020. Le transfert ne produit aucune augmentation ni allègement des taux de cotisations et contributions sociales. Les dettes souscrites auprès de cet organisme restent dues auprès des unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales (Urssaf), sous réserve de leur prescription, de trois ans à compter du 30 juin de l'année qui suit l'année au titre de laquelle elles sont dues (article L. 244-3 du code de la sécurité sociale).

Il est ensuite précisé que le patrimoine professionnel de l'entrepreneur individuel n'est pas dissocié de son patrimoine personnel. Ainsi, en cas de difficulté et de procédure collective, seul l'entrepreneur individuel peut se manifester auprès du juge pour que la dette sociale soit déclarée au passif conformément à l'article L. 622-24 du code de commerce. Si la dette de sécurité sociale a bien été déclarée, il n'est plus possible pour l'organisme de demander aux entrepreneurs individuels de payer cette dette dès lors que l'entreprise a fait l'objet d'une liquidation. En revanche, si ces dettes n'ont pas été déclarées, elles restent dues. L'entrepreneur individuel étant affilié à titre personnel à la sécurité sociale, conformément à l'article L. 613-2 du code de la sécurité sociale, le patrimoine personnel peut effectivement être mobilisé pour le règlement.

Lire l'article complet

Contactez Maître Patrick LINGIBE

Vos Réactions Réagir

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com




© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés

L'info vient à vous
Recevez gratuitement l'essentiel de l'actualité juridique de la semaine
Je m'inscris Ou je me connecte à mon compte