LINGIBE Bienvenue sur le Blog de JURISGUYANE Blog d'informations juridiques de Maître Patrick Lingibé, Avocat-Associé du Cabinet d'Avocats JURISGUYANE

Accueil » Actualité juridique » Maître Patrick LINGIBE » Actualité » Energie et climat : adoption définitive au Sénat

Energie et climat : adoption définitive au Sénat

Par Maître Patrick LINGIBE | 27-09-2019 | 1 commentaires | 106 vues


Le projet de loi relatif à l'énergie et au climat a été définitivement adopté par les sénateurs.

Un projet de loi relatif à l’énergie et au climat a été présenté en Conseil des ministres et déposé à l'Assemblée nationale le 30 avril 2019.

Afin de mettre en œuvre les objectifs du Plan climat, notamment la neutralité carbone à l’horizon 2050, le gouvernement a lancé en juin 2017 les travaux de révision de la stratégie nationale bas carbone (SNBC) et de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).

Le projet de loi vise à engager et mettre en œuvre cette transformation, à travers quatre objectifs :

1. Renforcer les objectifs énergétiques et climatiques et leur cohérence

Le projet de loi fixe l’objectif de la neutralité carbone à l’horizon 2050 par une division des émissions de gaz à effet de serre par un facteur supérieur à 6 par rapport à 1990. Le renforcement de la baisse de l’utilisation des énergies fossiles passera notamment par l’arrêt des centrales à charbon d’ici à 2022 et le plan de conversion des chaudières au fioul et au gaz lancé début 2019. L'objectif de réduction à 50 % la part de nucléaire, actuellement prévu à l’horizon 2025, sera reporté à 2035.

2. Renforcer la gouvernance de la politique climatique

Le haut conseil pour le climat, rattaché au Premier ministre, devra évaluer si la SNBC de la France est suffisante, alerter si elle n’est pas mise en œuvre ou si les décisions qui sont prises par l’Etat ne sont pas cohérentes avec les objectifs que la France s’est fixée, et recommander des actions pour redresser la trajectoire. Il devra également s’assurer que les politiques sectorielles et le financement sont cohérents avec les objectifs et que la SNBC se décline dans les territoires. Le haut conseil rendra son premier rapport d’ici fin juin 2019.

3. Arrêter la production d’électricité à partir de charbon

Le projet de loi prévoit de plafonner la durée de fonctionnement des centrales à charbon à compter du1er janvier 2022, à un niveau qui conduira à l’arrêt de leur exploitation, sauf si elles étaient strictement nécessaires pour assurer la sécurité d’approvisionnement. Un accompagnement spécifique sera mis en place pour les salariés des électriciens et de leurs sous-traitants dont l’emploi serait supprimé.

4. Accélérer et accompagner la transition énergétique

Le projet de loi comporte enfin diverses dispositions pour accélérer ou accompagner la transition énergétique :

- consolidation du dispositif d’évaluation environnementale, afin d’accélérer les différentes phases des procédures, applicables notamment aux projets éoliens ;

- renforcement des dispositifs de lutte contre la fraude aux certificats d’économie d’énergie (CCE) en accélérant les procédures de contrôle et en facilitant les échanges entre les différents services de l’Etat ;

- transposition des textes européens du paquet "Une énergie propre pour tous les Européens" ;

- consolidation juridique du fonctionnement de la commission de régulation de l’énergie (CRE) et possibilité pour elle de recourir à la transaction pour traiter les suites du contentieux de masse portant sur la contribution au service public de l’électricité ;

- correction apportée au fonctionnement du dispositif d’accès régulé à l’électricité nucléaire.

 

Le gouvernement a déposé, le 12 juin 2019, à l'Assemblée nationale une lettre rectificative à ce projet de loi qu'il a présenté lors du Conseil des ministres du 12 juin 2019. Les dispositions de cette lettre rectificative prévoient de mettre fin aux tarifs réglementés de vente du gaz naturel de manière progressive, jusqu’au 30 juin 2023, afin de protéger les consommateurs. D’ici cette échéance, des campagnes d’information et un accompagnement spécifique des clients concernés seront mis en place afin de les aider à choisir une offre de marché adaptée à leurs besoins. Un outil de comparaison des offres fiable, indépendant, transparent et gratuit sera ainsi mis à leur disposition par les pouvoirs publics.

La surveillance et l’information sur les marchés de l’énergie seront renforcées. S’agissant de l’électricité, les ménages et les microentreprises pourront continuer à souscrire des contrats aux tarifs réglementés. Les autres consommateurs, notamment les grandes entreprises, devront opter pour une offre de marché avant le 31 décembre 2020.

Le projet de loi a été adopté en première lecture par les députés le 28 juin 2019 puis par les sénateurs le 18 juillet 2019, avec modifications. Après accord en Commission mixte paritaire (CMP), l'Assemblée nationale a adopté la projet le 11 septembre 2019, et le Sénat le 26 septembre 2019.

Lire l'article complet

Contactez Maître Patrick LINGIBE

Vos Réactions Réagir

  • Visiteur

    Livier Le 29-09-2019 à 18:33

      visiteur


    Pouvez vous m'expliquer le rapport entre :
    la neutralité carbone urgence n°1
    - la réduction à 50 % la part de nucléaire
    Faut il rappeler que :
    - l'energie nucléaire est décarbonnée
    - la construction des éoliennes et des capetur photovoltaique nécessite énormément d'énergie fossile pour extraire et transformer les matieères premières. 

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com




30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés

L'info vient à vous
Recevez gratuitement l'essentiel de l'actualité juridique de la semaine
Je m'inscris Ou je me connecte à mon compte