Accueil » Actualité juridique » Maître Aurélie THEVENIN » Actualité » Promesse d'embauche non respectée : versement de dommages et intérêts !

Actualité de Aurélie THEVENIN Avocat au Barreau de PARIS


Promesse d'embauche non respectée : versement de dommages et intérêts !

Par Maître Aurélie THEVENIN | 19-09-2012 | 0 commentaires | 5241 vues


Le non-respect d'une promesse d'embauche donne lieu au versement de dommages et intérêts par l'employeur...

Dans cette espèce, une salariée est licencié suite à la fermeture de son établissement. 

Par lettre du 7 avril 2006, une autre entreprise (qui a repris une partie des activités du site de l’établissement précité), adresse à la salariée une proposition d’embauche pour un contrat de travail à durée indéterminée et une prise de fonction au 26 juin 2006. 

Cet engagement n’ayant pas été suivi d’exécution, la société repreneuse a indiqué à la salariée, par courrier du 8/06/2006 qu’elle ne donnait pas suite à la promesse d’embauche. 

La salariée a alors décidé de saisir la juridiction prud'hommale aux fins de solliciter le paiement de dommages-intérêts.

Dans un premier temps, la Cour d’appel a débouté la demanderesse, estimant que la proposition d'embauche devait s’analyser en une offre d’embauche et non en une promesse de contrat.

Mais la Cour de cassation a cassé l'arrêt au motif que, l’écrit précisant l’emploi proposé et la date d’entrée en fonction constituait réellement une promesse d’embauche. 

En conséquence, les juges ont décidé que le non-respect de la promesse d’embauche engageait l’entreprise à verser des dommages et intérêts. 


Cass.soc 11/07/2012, pourvoi n° 11-10486 

Contactez Maître Aurélie THEVENIN

Vos Réactions Réagir

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com




© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés

L'info vient à vous
Recevez gratuitement l'essentiel de l'actualité juridique de la semaine
Je m'inscris Ou je me connecte à mon compte