Accueil » Droit du Travail Salarié » Contrat de Travail & Embauche : promesse, obligation, paie, CDD, CDI » CDD - Contrat de Travail » La fin du CDD, le montant de la prime de précarité et vos droits au chômage

Ajouter aux favoris

Avis des juges du dossier : Vos droits à la fin du CDD : congés payés, prime de précarité, chômage

La requalification d’un CDD d’usage en CDI

L’histoire : un salarié a été embauché par « ordres de mission » renouvelés. Il a saisi le Conseil de prud’hommes pour obtenir la requalification de son CDD en CDI.


Ce qu’en disent les juges : la Cour de cassation rappelle la règle selon laquelle le CDD, conclu dans les secteurs d’activités où il est d’usage de ne pas recourir au CDI, doit être établi par écrit et comporter la définition précise de son motif ; qu’à défaut il est réputé conclu pour une durée indéterminée.


En l’espèce, l’ordre de mission de l’employeur ne comportait pas la signature du salarié. Les juges ont alors considéré qu’il ne pouvait pas être assimilé à un contrat de travail écrit. Ainsi le CDD du salarié doit être requalifié ...





Retour au Dossier: La fin du CDD, le montant de la prime de précarité et vos droits au chômage


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2017 JuriTravail tous droits réservés